Braconnage: Des mini-caméras vont repérer les chasseurs grâce à l'intelligence artificielle

ANIMAUX Des algorithmes d'intelligence artificielle et de reconnaissance de formes visent à lutter contre le braconnage en Afrique...

20 Minutes avec agence

— 

Un éléphant en Tanzanie (illustration).
Un éléphant en Tanzanie (illustration). — Tony Karumba AFP

L’ONG Resolve vient de mettre au point un dispositif de lutte dernier cri contre le braconnage. Baptisé TrailGuard AI, il s’agit d’un système de caméra dans laquelle sont intégrés des algorithmes d’intelligence artificielle et de reconnaissance de formes.

Équipé d’un processeur Movidius Myriad 2 d’Intel, l’objet est destiné à protéger les espèces vulnérables. Capable de repérer humains et véhicules avec un haut degré de précision, TrailGuard AI permettra d’identifier les chasseurs avant qu’ils ne tuent un animal et d’alerter les gardes forestiers, rapporte Numerama.

Cent réserves africaines équipées

Grâce à ses dimensions de la taille d’un stylo, le dispositif est quasiment indétectable par les braconniers et peut être caché dans n’importe quel parc animalier. Intel assure que chaque caméra fonctionnera pendant un an et demi sans avoir besoin d’être rechargée. Une prouesse technologique rendue possible grâce à une capacité plus fine de détection ainsi que par une optimisation de la consommation énergétique.

Au cours de l’année 2019, cent réserves africaines, dont les parcs nationaux du Serengeti (Tanzanie) et de la Garamba (République démocratique du Congo), vont être équipés de caméras TrailGuard AI. Un déploiement de ce dispositif en Asie du sud-est et en Amérique du Sud est également à l’étude.