VIDEO. Un ourson, tentant désespérément de rejoindre sa mère, émeut les internautes

RESEAUX SOCIAUX Une vidéo, mettant en scène un ourson luttant sur les pentes enneigées, est devenue virale…

H. B.

— 

L'ourson tentant de rejoindre sa mère.
L'ourson tentant de rejoindre sa mère. — Capture d'écran Youtube

Les images ont été visionnées plus de 16 millions de fois sur les réseaux sociaux. Une vidéo, mettant en scène un jeune ourson luttant pour retrouver sa mère au sommet d’une montagne, a littéralement captivé les internautes. Tournée en juin dans la région de Magadan en Russie, elle a été mise en ligne il y a quelques mois par ViralHog, mais repartagée ce samedi par Ziya Tong, une animatrice canadienne de la chaîne Discovery Channel.

On y voit un petit ourson en grande difficulté, glissant toujours plus bas, mais reprenant inlassablement son escalade. L’histoire se finit heureusement bien puisque l’ourson parvient finalement à se frayer un chemin sur la neige, malgré une pente très très raide.

La mise en danger des animaux à cause de l’intervention humaine

Mais ce qui a particulièrement interpellé et choqué les internautes, c’est la manière dont ces images ont été tournées. Selon eux, c’est le drone, équipé d’une caméra, qui aurait effrayé la maman ourse et son petit en volant trop près d’eux. En effet, à partir à 1’10, on peut voir que le drone se rapproche de l’ourson et de sa mère au moment où l’animal semble sur le point de réussir son ascension. Mais ce rapprochement effraie l’ourse, qui donne un coup de patte et entraîne la chute brutale de son ourson.

Cette vidéo soulève ainsi la question de la mise en danger des animaux à cause de l’intervention humaine. « S’il vous plaît retirez cette vidéo. L’opérateur vidéo a harcelé et mis en danger la vie de ces ours. La vraie leçon, ici est de garantir le respect de la faune et de la distance », a dénoncé sur Twitter  la biologiste Jacquelyn Gill, de l’université du Maine.

« Le petit était terrifié, souhaitant s’éloigner d’un drone qui le poursuivait, et la mère était tiraillée entre la peur pour sa sécurité et celle de son petit. Stressés de la même manière que les êtres humains sont stressés par des situations traumatiques », a tweeté un autre internaute.