VIDEO. «Il est encore temps»... L’appel des youtubeurs en faveur du climat cartonne sur les réseaux sociaux

ENVIRONNEMENT La vidéo, publiée le jour de la publication par le Giec d’un rapport alarmant, a été vue plus de 7 millions de fois et continue d’être partagée sur les réseaux sociaux…

H. B.

— 

La vidéo a été vue plus de 7 millions de fois et continue d'être partagée sur les réseaux sociaux.
La vidéo a été vue plus de 7 millions de fois et continue d'être partagée sur les réseaux sociaux. — Capture écran

« Pour le climat et la biodiversité, il est encore temps ». Dans une vidéo postée en début de semaine sur les réseaux sociaux, une vingtaine de youtubeurs se sont engagés en faveur d’actions concrètes pour préserver le climat. « Si on est beaucoup à savoir que c’est la merde, on est beaucoup moins nombreux à savoir qu’on peut agir », explique notamment Le grand JD, un célèbre youtubeur aux plus de 2 millions d’abonnés.

La vidéo, publiée le jour de la publication par le Giec d’un rapport alarmant, a été vue plus de 7 millions de fois et continue d’être partagée sur les réseaux sociaux. Pendant quatre minutes, 19 youtubeurs prennent ainsi tour à tour la parole et mettent en garde contre les risques qu’implique une augmentation de la température, en appelant surtout à mener des actions concrètes pour le climat.

« La température monte aussi dans nos têtes ! »

L’avertissement publié en début de semaine par les experts climats de l’ONU a créé une véritable nouvelle onde de choc sur les réseaux sociaux. « On voulait montrer l’éventail des actions possibles pour accélérer la réflexion et l’action », a expliqué le youtubeur Ludovic Torbey de la chaîne « Osons causer », qui a coécrit la vidéo sur YouTube. « La température monte aussi dans nos têtes ! »

« On pensait que ça marcherait, mais pas à ce point-là », a réagi de son côté Victor Vauquois de la chaîne YouTube « Partager c’est sympa » et militant Alternatiba, un mouvement citoyen de mobilisation sur le dérèglement climatique.

Ce n’est pas la première fois que les artistes de YouTube s’impliquent en faveur du climat. En 2015 pour la COP21, une initiative similaire avait déjà eu lieu « Break the Internet », avec Nicolas Hulot en invité surprise.