Quand des tomates suremballées font débat entre écologistes et personnes en situation de handicap

DEBAT Une énième photo de fruits prédécoupés et surremballés dans un supermarché a créé un débat sur Twitter entre pro-environnement et défenseurs des personnes à motricité réduite…

Marie De Fournas

— 

Personne en situation de handicap (illustration)
Personne en situation de handicap (illustration) — unclelkt / Pixabay

Epineuse question. Vendredi 13 juillet, alors qu’il fait ses courses dans un supermarché, un internaute poste sur Twitter, la photo d’une scène qui le choque particulièrement. Dans un rayon, des dizaines et des dizaines de barquettes plastiques contenants des fruits et légumes pré-épluchés, prédécoupés.

Parmi elles, une barquette de trois tomates coupées en deux. « Disposées sur du plastique dur, emballées de plastique mou. La nature est bien faite, il fallait bien la défaire. #LécologieIncompatibleAvecLeCapitalisme », écrit le jeune homme.

Tweet dénonçant le suremballage de trois tomates
Tweet dénonçant le suremballage de trois tomates - Capture Twitter

« Très pratiques »

Ce n’est pas la première fois qu’un internaute pointe du doigt le surremballage opéré par des magasins d’alimentation. Les photos suscitent généralement de vives réactions : Pourquoi enlever la peau qui protège un fruit ou un légume pour ensuite le protéger avec du plastique ? Et bien parce que cela facilite la vie des personnes avec une motricité réduite ont cette fois répondu certains internautes en dessous du post.

« Ces produits sont malheureusement très pratiques pour les personnes qui ont des problèmes de motricité, rhumatismes ou autre, ne l’oublions pas. Pour elles, c’est un progrès. » Si ces produits ciblent avant tout les personnes souhaitant réduire les préparations en cuisine, ils seraient également achetés par des personnes n’ayant pas les capacités de découper ou éplucher des fruits et légumes.

« C’est pas terrible ok »

« Pour ceux qui comme moi ont bcp de difficultés à laver éplucher, découper, trouver des fruits légumes tout prêts c’est génial !! Au niveau déchets c’est pas terrible ok, mais c’est mieux pour la santé que de bouffer des pâtes », témoigne une autre.

>> A lire aussi : Opération «Plastic Attack» et hashtag #RidiculousPackaging pour lutter contre le suremballage