Trottinettes électriques: Uber investit dans la start-up Lime

TRANSPORTS Plusieurs groupes et entreprises ont investi dans Lime, à hauteur de 335 millions de dollars au total…

20 Minutes avec agences

— 

Les trottinettes électriques Lime, en accès libre dans les rues de Paris depuis juin 2018.
Les trottinettes électriques Lime, en accès libre dans les rues de Paris depuis juin 2018. — Bertrand Combaldieu/AP/SIPA

Après les voitures, les vélos et les scooters, voici venu le temps des trottinettes électriques. Uber a décidé d’investir dans ce nouveau projet de transport intitulé Lime, a annoncé l’entreprise ce lundi.

Lime propose ses trottinettes électriques dans 70 villes dans le monde, dont Paris depuis juin dernier​. « Ces nouvelles ressources vont nous donner la possibilité d’étendre nos opérations mondialement, de développer de nouvelles technologies et produits pour nos consommateurs ainsi que nos infrastructures et nos équipes », a expliqué Toby Sun, PDG de Lime.

Rude concurrence

Uber rejoint ainsi GV (Google Ventures), Alphabet (la maison mère de Google) et d’autres groupes qui ont investi 335 millions de dollars dans Lime, selon Toby Sun. Un apport financier doublé d’un partenariat qui permettra aux utilisateurs de réserver une trottinette Lime à partir de l’application Uber.

En avril, Uber avait acquis Jump, une start-up spécialisée dans les vélos électriques partagés. Aux États-Unis, son principal rival Lyft lui a emboîté le pas. L’entreprise a annoncé début juillet l’acquisition de Motivate, une autre start-up spécialisée dans les vélos en libre-service.

>> A lire aussi : A Lyon, Dds voiturettes électriques pour emmener les enfants au bloc opératoire

>> A lire aussi : «Si Autolib' n’a pas été rentable, est-ce parce que le service ne couvrait pas toute la région», se demande Valérie Pécresse