Nice: Il crée une «box» pour consommer l'électricité produite «maison»

INNOVATION A l’arrière du boîtier, différentes sources d’énergie comme un panneau solaire, une éolienne ou un vélo d’appartement, sont branchées…

Mathilde Frénois

— 

Gaël Desperriès planche sur sa box électrique depuis près de deux ans.
Gaël Desperriès planche sur sa box électrique depuis près de deux ans. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes

C’est une boîte qui pourrait bien prendre ses aises entre la télévision et le lecteur DVD. Avec son design épuré et sa devanture en bois, la « box » de la start-up Skavenji, hébergée à l’ incubateur Paca Est, passe inaperçu. Pourtant, elle pourrait remplacer une partie de la production d’énergie. La box permet de consommer l’électricité produite à domicile.

« Elle alimente tout ce que l’on trouve dans le salon, le bureau ou la chambre : la télévision, le téléphone, l’ordinateur, la tablette, une lampe. Mais pas le gros électroménager », précise Gaël Desperriès, son fondateur qui planche sur le projet depuis deux ans. C’est que sa « box » permet « la consommation d’électricité issue de sources d’énergie maison ».

Un seul prototype

A l’arrière du boîtier (vendu 360 euros), il est possible de brancher des sources d’énergie comme un panneau solaire fourni avec la box, une éolienne ou un vélo d’appartement. « Pour le moment, le secteur de l’énergie est réservé aux professionnels et les citoyens en sont exclus, estime-t-il. Avec la box, n’importe qui peut participer à la transition énergétique. »

Seul un prototype existe aujourd’hui. Mais Gaël Desperriès espère produire une trentaine de box à la fin de l’année. Pour cela, il a lancé un financement participatif. Objectif : récolter 20.000 euros avant le 18 avril pour la production des box et pour transformer sa start-up en coopérative.