Facebook essaie un bouton «downvote» pour modérer ses commentaires

TEST Le réseau social assure qu’il ne s’agit pas d’une option « Je n’aime pas »…

O. P.-V.

— 

Illustration Facebook.
Illustration Facebook. — FRANCK LODI/SIPA

Est-ce le bouton dislike réclamé par une partie de ses utilisateurs depuis tant d’années ? En tout cas, Facebook essaie quelque chose avec l’apparition d’une option downvote depuis plusieurs jours. La communication du réseau social a confirmé l’expérimentation au site américain The Verge.

L’idée est de signaler de cette manière les commentaires inappropriés (et pas ceux avec lesquels on n’est simplement pas d’accord). Pas un bouton « Je n’aime pas » donc, assure un porte-parole de Facebook, mais plutôt une option qui se rapproche du système de commentaires sur Reddit, à la grosse différence que cela n’influe pas sur la classification d’un post dans le fil des messages, et que le compteur de downvotes n’est pas visible des utilisateurs.

« Offensant », « trompeur » ou « hors sujet »

L’essai ne concerne pour l’instant qu’une minorité d’internautes, rapporte Le Monde : 5 % des utilisateurs américains de la version Android de Facebook, et uniquement sur les pages publiques (pas les groupes et les profils par exemple). Une fois l’option sélectionnée, trois choix sont possibles pour justifier le signalement : « offensant », « trompeur » ou « hors sujet ».

>> A lire aussi : En modifiant l’algorithme de Facebook, Mark Zuckerberg veut-il vraiment notre «bien-être»?

Le test s’inscrit dans la volonté affichée par Facebook de se refaire une image après les accusations de laxisme vis-à-vis des fake news. Cette option permet en tout cas de les signaler. Pour ce qui est du « Je n’aime pas », il faudra probablement attendre encore longtemps, voire y renoncer, le réseau de Mark Zuckerberg ayant préféré en 2015 élargir la gamme des likes possibles, avec de nouveaux émojis.