Les photos du fils Beckham provoquent les moqueries sur Twitter

ART Vrai talent de photographe ou amateurisme, à vous de juger...

L.Br.
— 
Brooklyn Beckham himself, accompagné par son père lors d'une avant-première, le 10 mai 2017.
Brooklyn Beckham himself, accompagné par son père lors d'une avant-première, le 10 mai 2017. — Richard Young/Shutterst/SIPA

Il aura suffi de la fuite de deux photos sur les réseaux sociaux pour provoquer la polémique : Brooklyn Beckham, « fils de », va sortir un livre de photographies le 29 juin prochain, déclenchant les moqueries de certains internautes.

Sur l’une des deux pages qui ont fuité, on peut voir une photo d’un éléphant dans l’ombre, prise au Kenya. A côté, la légende explique : « Les éléphants au Kenya. Si difficiles à photographier mais incroyables à voir. » Sur la page de droite, un cliché d’une table dressée dans un restaurant. Légende : « Dîner. J’aime cette photo, elle est floue, mais on peut dire qu’il s’y passe beaucoup de choses. »



Passionné de photo, le jeune fils de David et de Victoria Beckham, âgé de 17 ans, publie son premier livre What I see (« Ce que je vois ») consacré aux clichés qu’il a pris lors de ses voyages autour du monde. Sur son compte Instagram, le jeune homme est suivi par plus de 10 millions de personnes.









Internautes divisés

Photos floues et légendes perchées : il n’en fallait pas plus pour allumer la petite flamme de moqueries qui sommeille en chaque internaute sur Twitter.







D’autres en revanche ont pris sa défense : « C’est juste un jeune garçon passionné qui essaie de trouver sa voie. Tant mieux pour lui ! ». Un autre apporte aussi son soutien : « Vous vous sentez fière de vous de vous moquer d’un enfant sur les réseaux sociaux ? »



La maison d’édition Penguin a réagi après cette mini-polémique par la voix de Francesca Dow, responsable des ouvrages jeunesse. « Ce que je vois est un livre pour les adolescents, fait par un adolescent, qui donne aux fans de Brooklyn une idée plus large du monde dans lequel il vit, à travers son regard unique et créatif », a-t-elle déclaré au journal The Independant. « Nous sommes fiers de publier ces images ensemble pour la première fois dans un livre destiné à la jeune génération. »