20 Minutes : Actualités et infos en direct
SCIENCESSipuncula, la créature abyssale en forme de pénis qui fait rire Twitter

Sipuncula, la créature abyssale en forme de pénis qui fait bien rire Twitter

SCIENCESL’« International Business Times » a publié la photo d’un poisson en forme de pénis ramené par des scientifiques australiens en expédition dans les abysses…
Une photo de poisson-pénis abyssale fait rire internet
Une photo de poisson-pénis abyssale fait rire internet - Pexels.com
Marie Lombard

Marie Lombard

Il y a beaucoup de créatures dans les profondeurs, des sympathiques,des effrayantes et d’autres… bizarres. Ce mardi, le journal International Business Times a publié un article à propos des découvertes d’une équipe de scientifiques du musée Victoria, à Melbourne ( Australie). Les experts ont exploré pendant un mois les abysses de l’est, qui se situent à 4.000 mètres de profondeur, et en ont ramené de nombreux spécimens marins étranges et effrayants.

En illustration de son article sur le sujet, l’International Business Times a donc choisi la photo d’une bestiole translucide, longue et dotée d’un capuchon à son extrémité. Bon, pour ne pas y aller par quatre chemins, l’animal possède toutes les caractéristiques du pénis.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Naturellement, les internautes se sont emballés sur le sujet, pointant les ressemblances entre la créature et un préservatif nervuré « pour plus de plaisir » ou bien en déclarant que « plus jamais ils n’iraient se baigner ». D’autres, plus inspirés, ont également avancé que la bestiole phallique était la raison pour laquelle « les sirènes existent toujours dans les profondeurs ».

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« Nervuré pour son plaisir »

a

« C’est un pénis ! »

a

« Soudain je veux aller faire de la plongée en profondeur »

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« Ca explique que les sirènes existent toujours en profondeur »

D’un point de vue scientifique, les experts ont affirmé que la créature appartenait à l’espèce des Sipuncula ou « vers d’arachides », caractérisée par la forme en cacahuète de ses spécimens lorsqu’ils « contractent leur longue tête vers l’intérieur ». Décidément… Ces créatures aveugles vivent dans les sédiments du fond de l’océan et collectent leur nourriture grâce à de petits tentacules situés autour de la bouche. Ironie du sort, les Sipuncula peuvent également se reproduire avec un partenaire… ou sans.

Sujets liés