«Donald Trump ne porte pas de peignoir», une mise au point capitale de la Maison Blanche

ETATS-UNIS L’équipe du président américain a longuement nié ce détail apparemment insignifiant d’un article du « New York Times »…

M.C.

— 

Un peignoir suspendu dans un hôtel de Donald Trump à Panama, le 28 juin 2011.
Un peignoir suspendu dans un hôtel de Donald Trump à Panama, le 28 juin 2011. — Arnulfo Franco/AP/SIPA

Donald Trump vs. les médias, 627e édition. Le président américain, régulièrement en croisade contre la presse et les télévisions américaines, s’est indigné lundi d’un article du New York Times sur ses habitudes à la Maison Blanche depuis son installation il y a deux semaines. De manière assez étonnante, l’attention du milliardaire s’est arrêtée sur un détail en apparence insignifiant du récit : son peignoir.

>> A lire aussi : Trump accuse les médias de passer sous silence des attaques terroristes

Soulignant que l’homme le plus puissant du monde est « presque toujours seul », sa femme Melania et son fils Barron étant restés à New York, le quotidien raconte ainsi que Donald Trump se retire généralement vers 18h30 dans les étages de la célèbre résidence. « Lorsque M. Trump ne regarde pas la télévision en peignoir ou qu’il ne téléphone pas à d’anciens membres de son équipe de campagne, il part parfois explorer les recoins inconnus de sa nouvelle maison », relate le journal.

« Les conseillers travaillent dans la pénombre faute de savoir manœuvrer les interrupteurs »

« Cette histoire est truffée de tellement d’erreurs qu’ils doivent des excuses au président », a réagi Sean Spicer, le porte-parole de la Maison Blanche, lors d’une rencontre avec les journalistes. Dénonçant « des erreurs factuelles flagrantes », il a qualifié l’article du quotidien new-yorkais de « définition même de la fausse information. Commencez dès le début : je ne crois pas que le président possède un peignoir et il est clair qu’il n’en porte pas », a-t-il martelé à bord de l’avion présidentiel Air Force One.

Il n’a pas fait mention d’autres anecdotes étonnantes rapportées par le journal, comme celle concernant des conseillers du président qui travaillent dans la pénombre faute de savoir manœuvrer les interrupteurs. Ou des visiteurs qui errent dans les couloirs après leurs réunions, ouvrant toutes les portes jusqu’à tomber sur la sortie.

Le démenti du peignoir est d’autant plus étonnant que plusieurs photos de Donald Trump en baigneuses de différentes couleurs circulent sur Internet, images qu’internautes et médias se sont empressés de faire remonter. Le milliardaire a même fait don d’un peignoir signé de sa main à une œuvre de charité. Et le New York Times précise de son côté que le personnel de la Maison Blanche est bien chargé d’approvisionner la résidence en robes de bain à ceinture.

Twitter ne pouvant pas laisser passer l’occasion, un compte POTUS’ Bathrobe (le peignoir du président des Etats-Unis) a même été créé, où le vêtement lui-même répond à la question :

« Oh oui, j’existe. »