« Stars sous hypnose » : Polémique après une séquence jugée raciste envers la communauté asiatique

TÉLÉVISION L’émission a rassemblé 3,9 millions de téléspectateurs ce samedi 28 janvier…

H.S.

— 

Capture d'écran de l'émission
Capture d'écran de l'émission — TF1

Cauet obligé d’annuler un happening douteux avec des figurants « chinois capables de faire l’accent », Gad Elmaleh et Kev Adams épinglés pour un sketch raciste… Ces derniers mois, les stéréotypes télévisuels sur les Asiatiques ont suscité de vives polémiques. Samedi 28 janvier, la chaîne TF1 a été visée par de nombreuses plaintes et messages d’indignation sur Twitter après la diffusion de l’émission « Stars sous hypnose ».

La séquence, qui dure près de quinze minutes, met en scène Priscilla Betti, Andy Cocq et l’hypnotiseur Messmer. Déguisés en « élèves kung-fu », les deux « stars » doivent pousser des « cris en chinois » pour effectuer le « salut chinois », se renverser un bol de riz sur la tête ou improviser des « prises de kung-fu ». Ici, pas question de différencier la culture japonaise de la culture chinoise déplore  Anthony Cheylan, rédacteur en chef de Clique TV.

Si la chaîne et l’animateur de l’émission, Arthur, se sont félicités de l’audience réalisée par le programme – 3,9 millions de téléspectateurs réunis – les critiques émises par les internautes n’ont suscité aucune réaction du côté de TF1. Après l’agression mortelle d’un couturier d’origine chinoise habitant à Aubervilliers, la mobilisation de la communauté asiatique s’est intensifiée et la problématique s’est peu à peu imposée dans le débat public. Pas suffisamment en revanche pour s’imposer à la télévision, le samedi soir en prime time sur la première chaîne de France.

>> A lire aussi : Tranquillou, l’équipe de Cauet poste sa recherche. « Quatre-cinq Chinois sachant faire l’accent »