Les patrons d'Uber et de Tesla vont conseiller Trump

TECHNOLOGIE Travis Kalanick et Elon Musk rejoignent le Forum stratégique de l'équipe de transition du président élu...

P.B. avec AFP
— 
Le patron de Tesla, Elon Musk, et celui d'Uber, Travis Kalanick.
Le patron de Tesla, Elon Musk, et celui d'Uber, Travis Kalanick. — PHOTOMONTAGE/PHOTOS AP/AFP

Tous les dirigeants de la Silicon Valley n’ont pas traîné des pieds pour participer au sommet organisé par Donald Trump, mercredi. Juste avant la réunion, l’équipe du président élu a annoncé la nomination des patrons d’Uber et de Tesla dans son « Forum stratégique » de conseil technologique. Travis Kalanick et Elon Musk s’entretiendront « régulièrement » avec Donald Trump.

Pour Trump, il s’agit d’un joli coup. Alors que la plupart des barons de la Silicon Valley, à l’exception de l’investisseur Peter Thiel, se sont farouchement opposés à lui durant la campagne, il obtient là une victoire de prestige.

Quelle attitude face aux régulations ?

Kalanick et Musk ne sont sans doute pas désintéressés. Avoir l’oreille du président leur permettra sans doute de pousser pour davantage de dérégulations du côté des voitures autonomes et du covoiturage. Après un accident mortel impliquant son programme de conduite assistée Autopilot, Tesla est étroitement surveillé. Uber, lui, teste une flottille de voitures autonomes (mais avec un ingénieur à bord) dans le premier programme grand public du genre aux Etats-Unis. L’entreprise veut l’étendre à San Francisco mais se heurte aux régulations californiennes.

Les patrons d’Uber et de Tesla seront les deux seuls dirigeants de la Silicon Valley à figurer dans ce Forum. La PDG d’IBM Ginni Rometty y est également mais « Big Blue » est basé à New York. Jeff Bezos d’Amazon, Tim Cook d’Apple, Larry Page et Eric Schmidt d’Alphabet (Google), Sheryl Sandberg de Facebook et Safra Catz d’Oracle devaient eux participer à la grande rencontre avec Donald Trump, mercredi.