«Toute la gomme», la «super-pêche», «Prisunic»: Les expressions de grand-père d’Alain Juppé moquées sur Twitter

PETITES PHRASES « Je vais mettre toute la gomme », a lancé lundi le maire de Bordeaux sur Twitter…

Fabrice Pouliquen

— 

Alain Juppé, lors d'un débat télévisé de la primaire de la droite et du centre, le 3 novembre 2016.
Alain Juppé, lors d'un débat télévisé de la primaire de la droite et du centre, le 3 novembre 2016. — Eric Feferberg/AP/SIPA

« Je vais mettre toute la gomme ! », a promis à ses soutiens Alain Juppé sur Twitter lundi soir. Pour les plus jeunes qui nous lisent, l’expression signifie qu’on va toute son énergie dans le combat à venir, qu’on va encore accélérer le rythme.

Pour la petite histoire, l’image évoque aujourd’hui des traces de gommes de pneu laissées sur la route en conduite sportive. En réalité, l’expression renvoie à la gomme que l’on trouvait en proportion importante autrefois dans l’essence. Plus on voulait mettre le pied sur l’accélérateur et plus alors on consommait de gomme, celle-ci devenant même visible à l’échappement.

« Mais t’as 1.000 an Alain »

Bref, tout ça pour dire que cette expression est désuète. Ce que n’ont pas manqué de moquer des internautes sur Twitter. Comme un certain Cyril qui lui lance un « Mais t’as 1000 ans Alain », ou Bédélia qui se demande si cette expression existe encore…

Dans la veine de « super-pêche » et de « prisunic »

Les tweets sont d’autant plus grinçants que le maire de Bordeaux n’en est à sa première expression de grand-père depuis le début de la primaire du centre et de la droite. Alain Juppé a ainsi cité « la vendeuse de Prisunic », une chaine de magasins rachetée par Monoprix en 1997 et qui a disparu en 2002.

Il y a quelques jours, en meeting, Alain Juppé avait aussi assuré à ses militants qu’il avait « la pêche » (…) « la super-pêche » même. De quoi là encore susciter quelques moqueries.