Ce que les internautes ont cherché sur Google après la victoire de Trump

ETATS-UNIS Surpris voire choqués de voir Donald Trump accéder à la présidence américaine, des milliers d'internautes sont allés chercher en ligne des réponses à leurs inquiétudes... 

C.P.-R.

— 

Donald Trump a été élu président des Etats-Unis contrairement à toutes les prévisions des sondages.
Donald Trump a été élu président des Etats-Unis contrairement à toutes les prévisions des sondages. — AFP

Milliardaire à la tête d’un empire immobilier opaque, star de la téléréalité, habitué des déclarations fracassantes… L’élection à la Maison Blanche du candidat « atypique » Donald Trump, dans la nuit de mardi à mercredi, n’a pas manqué de susciter des requêtes plus ou moins surprenantes sur le moteur de recherche Google.

Si l’on connaît déjà la précipitation qui s’est emparée des internautes, dans les toutes premières heures, pour savoir «comment déménager au Canada », ces derniers ont également voulu se renseigner sur d’autres points après cette victoire inattendue. Des recherches révélatrices d’incertitudes profondes.

Tous aux abris

Dans la foulée de la victoire du républicain face à la démocrate Hillary Clinton, les recherches comportant le terme « abri nucléaire » ont explosé sur Google, d’après The Independent. Probablement une certaine crainte de l’apocalypse, au regard des déclarations parfois explosives de Donald Trump dans sa course pour atteindre le bureau Ovale. Au cours de sa campagne, il avait notamment déclaré, lors d’une interview accordée à la chaîne MNSBC : « Pourquoi les Etats-Unis fabriquent-ils des armes nucléaires, si c’est pour ne pas les utiliser ? »

>> Lire aussi : L'interdiction d'entrée des musulmans sur le territoire de retour sur le site de Donald Trump

S’il n’avait évidemment pas visé l’Europe ou le Moyen-Orient explicitement, interrogé sur une attaque éventuelle, le milliardaire avait répondu « ne vouloir se priver d’aucune option ». Désormais détenteur de la puissance nucléaire, quelle position le président Trump va-t-il adopter ? Ce sont l’Irlande et l’Australie qui ont d’abord cherché à se renseigner pour se mettre à l’abri en cas de scénario catastrophe, suivi de près par les Etats-Unis puis le Canada, indique The Independent.

Barrer la route de la Maison Blanche

Si certains ont cherché à se mettre à l’abri, d’autres ont voulu savoir de quels moyens ils disposaient pour faire tomber leur nouveau président. A peine sa victoire annoncée, nombre d’internautes américains ont ainsi tenté d’obtenir des informations pour empêcher l’accession au bureau Ovale du magnat financier. La recherche « comment destituer Donald Trump » a très vite connu une forte popularité, indique The Independent.

Le stérilet au cœur des préoccupations

Autre recherche, là encore révélatrice : dans les heures suivant les résultats du scrutin présidentiel, un pic de recherche a été constaté au sujet du stérilet, comme l’a repéré ABCNews. Les Américaines redoutent en effet la suppression de  l’Obamacare. C’est notamment grâce à cette réforme de l’assurance maladie, mise en oeuvre par Barack Obama, que les femmes peuvent être remboursées sur un certain nombre de contraceptifs, dont les stérilets, explique Madame Figaro.

>> Lire aussi : Présidentielle américaine: Depuis l'élection de Trump, les appels au sens civique envahissent la Toile

Or, durant sa campagne, le Républicain avait promis qu’il abrogerait la réforme Obamacare et n'avait eu de cesse de fustiger l'avortement. Par crainte de ne plus être remboursées, les femmes se font donc passer le mot sur les réseaux sociaux pour prendre rendez-vous au plus vite chez leur gynécologue, raconte le Huffington Post américain. Dans le doute, elles estiment avoir jusqu’au 20 janvier prochain, date de l’investiture de Donald Trump.