«Pokémon GO»: Les tricheurs risquent le bannissement à vie

APPLICATION Niantic, le développeur du jeu à succès, a annoncé vouloir punir les petits malins qui ont recours à différentes astuces pour attraper les créatures virtuelles sans sortir de chez eux...

20 Minutes avec agence

— 

L'appli «Pokémon GO» sur un téléphone portable.
L'appli «Pokémon GO» sur un téléphone portable. — Richard Vogel/AP/SIPA

En matière de Pokémon GO, gare à la triche. Niantic, le développeur du jeu à succès, a annoncé vouloir punir les petits malins qui ont recours à différentes astuces pour attraper les créatures virtuelles sans sortir de chez eux.

Possible de contester

Ainsi, tout joueur pris en flagrant délit d’utilisation d’un logiciel permettant de tricher sur sa position pourra désormais être banni de manière permanente du jeu. Idem pour ceux qui utilisent « des logiciels jouant à leur place pour gagner de l’expérience, des Pokémon et des objets », précise le site Gamer Network. Plusieurs sites de ce type avaient vu le jour, mais avaient finalement décidé de fermer, après les actions en justice lancées par Niantic.

« Notre objectif est de procurer une expérience de jeu amusante, équitable et légitime à tous les joueurs. Nous allons continuer à travailler avec vous tous pour améliorer la qualité du gameplay ainsi qu’optimiser notre système anti-triche », a déclaré Niantic. Les chasseurs bannis ou fâchés auront malgré tout la possibilité de contester la situation via un formulaire.

>> A lire aussi : «Pokémon GO»: Cinq astuces pour tricher sans scrupules