L’appli «alerte attentat» du gouvernement a du succès (et quelques accrocs techniques)

SECURITE Disponible depuis ce mercredi sur iOS et Android, la nouvelle application permet d’être alertés « en cas de suspicion d’attentat ou d’événement exceptionnel »…

O. P.-V.

— 

L'application SAIP du ministère de l'Intérieur a été lancée le 8 juin 2016.
L'application SAIP du ministère de l'Intérieur a été lancée le 8 juin 2016. — GREG WOOD AFP

Le ministère de l’Intérieur a lancé ce mercredi son application mobile « SAIP », pour Système d’alerte et d’information des populations. Disponible en anglais et en français sur iPhone et Android, elle permet aux utilisateurs d’être prévenus en fonction de leur localisation « en cas de suspicion d’attentat ou d’événement exceptionnel » dans la zone où ils se trouvent.

>> A lire aussi : VIDEO. Côte d'Azur: Le nouveau système d'alerte testé cette semaine

Quelques heures après son lancement, elle était déjà ce mercredi après-midi l’application gratuite la plus téléchargée sur l’AppStore, le portail des applis iPhone.

Une appli incompatible avec iOs 8 ?

Mais il y a eu quelques ratés au démarrage, d’un point de vue technique, puisque de nombreux utilisateurs se sont plaints de ne pouvoir l’installer correctement sur les iPhones antérieurs au système d’exploitation iOs 8.

 

Le compte Twitter du ministère de l’Intérieur renvoie en attendant vers l’assistance technique.