Foxconn, l'assembleur de l'iPhone, remplace 60.000 ouvriers par des robots

ECONOMIE A priori, pas de chômage en vue pour les employés, mais des formations à des tâches plus complexes...

20 Minutes avec agence

— 

Le siège social du géant taïwanais de la technologie Foxconn, le 7 juin 2010
Le siège social du géant taïwanais de la technologie Foxconn, le 7 juin 2010 — Patrick Lin AFP

60.000 ouvriers remplacés par… des robots. L’entreprise taïwanaise Foxconn, qui fabrique notamment les iPhone d’Apple, l’a annoncé samedi.

L’une de ses usines chinoises, dans la ville de Kunshan, qui employait jusqu’ici 110.000 personnes, a en effet presque réduit de moitié ses effectifs humains au profit de machines, pour assembler les éléments sur la chaîne de montage.

Des formations pour les employés

Mais pour l’entreprise, pas question de mettre ses ouvriers à la porte. « Grâce à des formations, nous permettrons à nos employés de se concentrer sur des tâches plus complexes, comme la recherche et le développement ou le contrôle de qualité », a-t-elle insisté, dans un communiqué relayé par la BBC.

Quant aux robots, ils serviront seulement à accomplir « les tâches répétitives effectuées avant par nos employés », promet la société. D’ailleurs, « d’autres usines vont suivre », indique un porte-parole interrogé par le South China Post.

>> A lire aussi : Apple: L'iPhone pourrait être produit en Inde pour réduire les coûts de production

Pour rappel, Foxconn avait été plusieurs fois la cible de critiques concernant les conditions de travail de ses ouvriers, entre emploi de mineurs, émeutes et vague de suicides.