Apple Watch: Trois montres connectées sur quatre proviendraient de la marque à la pomme

COMMERCE Apple entretient le mystère autour des chiffres de vente de son nouvel appareil....

20 Minutes avec AFP

— 

Démonstration de l'Apple Watch, en Thaïlande, le
Démonstration de l'Apple Watch, en Thaïlande, le — : Sakchai Lalit/AP/SIPA

L'Apple Watch pourrait s'être adjugée 75% du marché mondial des montres connectées dès son trimestre de lancement, estime mercredi le cabinet Strategy Analytics, au lendemain de résultats jugés décevants du groupe informatique américain.

«Un décollage décent auprès des fidèles de l'iPhone»

Strategy Analytics évalue à 5,3 millions le nombre de montres connectées vendues au deuxième trimestre, soit davantage que sur l'ensemble de l'année dernière où les premiers fabricants comme Samsung, Motorola, Sony ou Pebble avaient écoulé au total 4,6 millions d'unités selon le cabinet. Entre sa sortie en avril et la fin juin, l'Apple Watch s'est écoulée à 4 millions d'unités, reléguant loin derrière elle les modèles de Samsung (deuxième avec quelque 400.000 unités seulement), selon Strategy Analytics.

«L'Apple Watch a été lancée dans 16 pays majeurs et a eu un décollage décent auprès des fidèles de l'iPhone aux Etats-Unis et ailleurs. L'Apple Watch a clairement relevé la barre pour le secteur mondial des montres connectées», commente Neil Mawston, directeur exécutif du cabinet, dans un communiqué.

Un nouveau produit star ?

La marque à la pomme, qui publiait mardi soir ses résultats pour le trimestre achevé fin juin, le troisième de son exercice décalé, a pour sa part entretenu le mystère sur les ventes de la montre, la première nouvelle catégorie d'appareil qu'il lance en cinq ans, et ambitionne de devenir un nouveau produit star aux côtés de l'iPhone, de l'ordinateur Mac ou de la tablette iPad.

Les résultats des montres étaient intégrés dans les comptes avec d'autres produits, mais lors d'une téléconférence avec des analystes, la direction du groupe a quand même donné quelques indices sur la base desquels certains experts ont essayé d'évaluer les ventes.

Parmi ceux ayant sorti leur calculatrice, les analystes de BMO Capital Markets, Morgan Stanley, Cantor Fitzgerald et Société Générale sont arrivés dans des notes à des chiffres allant de 2 à 2,6 millions d'unités écoulées, soit en-deçà des chiffres de Strategy Analytics.