La Soundlink Mini II de Bose est-elle la meilleure enceinte nomade?

AUDIO Deux ans après sa SoundLink Mini, devenue pour la plupart la star des enceintes nomades, Bose lance la SoundLink Mini II. Alors, le verdict?

Christophe Sefrin
— 
La nouvelle SoundLink Mini II de Bose hérite du talent de son aînée lancée en 2013.
La nouvelle SoundLink Mini II de Bose hérite du talent de son aînée lancée en 2013. — BOSE

. Mi 2013: Bose son enceinte nomade SoundLink Mini. Elle fait l’unamité.

. Mi 2015: la petite soeur SoundLink Mini II envoie la musique.

. La nouvelle venue mérite t’elle de remplacer son aînée sur le podium?

«La SoundLink Mini écrase la concurrence en termes de rendu audio» (Les Numériques); «Une qualité sonore remarquable pour une enceinte de cette taille» (Cnet); «une des meilleures enceintes du marché» (audiocasque.fr)… En 2013, les critiques étaient unanimes.

Nous avions participé au concert de louanges dans 20 Minutes: «Sans doute la meilleure enceinte nomade que nous ayons testée». Il faut dire qu’à l’époque, le marché des enceintes nomades était encore balbutiant, alors que celui des docking-stations battait la mesure. Et Bose frappait très fort.

Des bémols malgré tout

Eté 2015, et voilà le constructeur américain lançant sa SoundLink Mini II. La petite nomade de 670 grammes ne change pas de look mais de coloris. Au choix pour sa coque d’aluminium: noir carbone ou gris perle. L’enceinte dispose toujours de son petit plateau de recharge sur lequel il suffit de la poser pour qu’elle fasse le plein d’énergie et reparte pour dix heures d’autonomie (contre six heures précédemment).

Elle se met en service très simplement avec un guidage à la voix un peu cahotique. Passe encore sur l’oubli du Bluetooth Aptx, qui n’est pas encore très répandu, la lacune restant ici le NFC dont l’absence est un non sens en 2015. On aurait aussi aimé pour cette nouvelle mouture la possibilité de coupler deux SoundLink Mini II pour une utilisation en stéréo.

Un équilibre sonore exceptionnel

Reste la même qualité audio qui a forgé la réputation de la grande soeur: un son clair, musical, harmonique, avec des basses joliment soutenues pour un équilibre tonal parfait. Mais aussi une innovation: la présence d’un kit mains libres, avec l’ajout d’un petit bouton central sur la surface de l’enceinte pour prendre un appel (ou déclencher SIRI si l’on est branché sur un iPhone). A l’essai, la fonction est très pratique et la qualité de la conversation au rendez-vous.

Côté prix, rien ne change: 199 euros reste le tarif en vigueur. Mais la concurrence est désormais là. Face à la SoudLink Mini II de Bose, il est possible d’opposer la Boom de Ultimate Ears. A 150 euros désormais, c’est sans doute la rivale la plus sérieuse…