Finlande: Un jeune de 17 ans condamné pour plus de 50.000 cyberattaques

20 Minutes avec agence

— 

Photo prise le 22 janvier 2002 à Paris, de la tête de mort qui figure sur le tee-shirt officiel de la première école officielle de hackers, qui a ouvert ses portes en octobre 2001
Photo prise le 22 janvier 2002 à Paris, de la tête de mort qui figure sur le tee-shirt officiel de la première école officielle de hackers, qui a ouvert ses portes en octobre 2001 — Joel Saget AFP

Julius Kivimaki n’a que 17 ans et vient d’être condamné, mercredi, à rendre 6.588 euros acquis grâce à ses piratages. Le jeune finlandais, poursuivi pour 50.700 actes de cybercriminalité, a également écopé de deux ans de prison avec sursis. Ce membre du groupe de hackers Lizard Squad devait ainsi répondre de « fraude, harcèlement et violation de données » perpétrés entre 2012 et 2013, rapporte la BBC.

Plus connu sous le pseudonyme de « Zeekill », Julius Kivimaki n’était donc âgé que de 15 ans lorsqu’il a commencé ses menus larcins… avant de s’attaquer, en août 2014, à de plus gros poissons tels que Sony et Microsoft et de pirater leurs réseaux de jeux en ligne.

Vol de données et de cartes de crédit

Selon les documents de la cour d’Espoo (Finlande), l’adolescent s’est également attaqué à l’université d’Harvard et à l’institut de technologie du Massachusetts (Etats-Unis).

Identifié par un journaliste américain et arrêté en septembre 2013, Julius Kivimaki s’était spécialisé dans le piratage de mails, le blocage de sites Internet et le vol de données de cartes de crédit avec lesquelles il aurait réalisé 21 achats en ligne.