Surface 3: La 2 en 1 de Microsoft sort ce jeudi

INFORMATIQUE Oubliés les déboires de la Surface RT au système d’exploitation déconcertant: Microsoft lance aujourd’hui Surface 3, sa tablette PC grand public. Mais la machine reste chère…

Christophe Séfrin

— 

La Tablet-PC Surface 3 est proposée à partir de 599 euros. Lancer le diaporama
La Tablet-PC Surface 3 est proposée à partir de 599 euros. — MICROSOFT
  • Après Surface RT, Surface 3 et Surface Pro 3, Microsoft dégaîne Surface 3.
  •  Selon la firme de Redmond, cette tablette-PC peut se substituer à un ordinateur.
  •  L’appareil reste cher d’autant qu’il faut éventuellement lui adjoindre clavier et stylet.

La nouvelle tablette de Microsoft fait surface ce jeudi. Troisième du nom, la Surface 3 surfe sur l’engouement actuel du public pour les tablettes PC, ces ordinateurs qui, une fois leur écran détaché du clavier, se métamorphosent en tablette. Deux en un, Surface 3 est aussi la réponse selon Microsoft «à tous les utilisateurs qui ont indiqué vouloir une tablette, mais avec des possibilités de productivité que seul un PC sait encore offrir», explique à 20 Minutes Agnès Van De Walle, directrice de la division Windows et terminaux chez Microsoft France.

Prête pour Windows 10 cet été

Vendue 599 euros (avec 64 Go de stockage) et 719 euros (128 Go), Surface 3 n’est pas un foudre de guerre en termes de puissance. Son processeur Atom x7 «ne fera pas tourner des jeux vidéo gourmands ni la suite Adobe», précise Agnès Van De Walle, qui espère néanmoins voir sa tablette PC d’abord séduire les étudiants adeptes de mobilité, mais aussi les forces de vente des entreprises. Sur son pied inclinable selon trois positions, Surface 3 affiche un écran Full HD de 10,8 pouces et revendique une autonomie pouvant atteindre 10h en lecture vidéo. Pesant 622 g, c’est assurément un outil facile à transporter. Sous Windows 8.1, la tablette PC pourra migrer gratuitement vers Windows 10 durant l’été, lorsque le nouveau système d’exploitation de Microsoft (particulièrement adapté au Deux en un) sera officiellement lancé. Bémol cependant: le prix de Surface 3 ne comprend ni le clavier rétro éclairé disponible en 5 coloris, ni le stylet, respectivement vendus 149 euros et 49,99 euros. Du coup, la note peut devenir très salée et atteindre 787,99 euros ou 917,99 euros selon la capacité de la machine retenue pour que Surface 3 remplisse pleinement les promesses qu’elle affiche sur le papier...