Amazon autorisé à tester ses drones de livraison aux Etats-Unis

HIGH-TECH Le géant de la vente en ligne a obtenu une licence «expérimentale» pour avancer sur «la recherche et le développement» et la «formation de ses équipes»...

M.C. avec AFP

— 

Photo publiée par Amazon le 1er décembre 2013 montrant un drone destiné à livrer des petits paquets aux clients
Photo publiée par Amazon le 1er décembre 2013 montrant un drone destiné à livrer des petits paquets aux clients — Amazon Amazon

Permis de voler. Le géant de la vente en ligne Amazon a reçu jeudi l'autorisation de tester aux Etats-Unis des vols de drones qui pourraient à terme lui permettre de livrer des produits à ses clients, ont annoncé les autorités américaines.

Dans son communiqué, l'Agence fédérale de l'aviation (FAA) précise avoir accordé une licence «expérimentale» à Amazon pour lui permettre d'avancer sur «la recherche et le développement» et la «formation de ses équipes».

Les drones devront rester «dans le champ de vision» de leur pilote

Fin 2013, le groupe américain avait pour la première fois évoqué son projet de livrer des colis «en une demi-heure» grâce à des drones et avait demandé à la mi-2014 une autorisation à la FAA pour mener des vols d'essais.

L'agrément lui a été accordé sous conditions, précise la FAA. Les drones opérés par Amazon ne pourront voler que de jour et au maximum à 112 mètres d'altitude et devront rester «dans le champ de vision» de leur pilote, qui devra être titulaire d'une licence. Amazon devra également fournir des données mensuelles à la FAA sur le nombre de vols et leur durée et signaler la moindre anomalie rencontrée lors d'un vol, assure l'agence fédérale.