CES 2015: Toyota veut booster la pile à combustible

AUTOMOBILE Le constructeur va partager plusieurs milliers de brevets...

P.B.

— 

La voiture à pile à combustible "Mirai" du japonais Toyota
La voiture à pile à combustible "Mirai" du japonais Toyota — Yoshikazu Tsuno AFP

Au milieu des téléviseurs et des objets connectés, le grand salon de l'électronique de Las Vegas réserve une belle place à l'automobile. Lundi, Toyota a profité du CES pour annoncer qu'il allait rendre partager plus de 5.000 brevets sur sa pile à combustible afin de booster l'adoption de cette technologie.

Toyota a déjà commercialisé un modèle, la Mirai, en Asie. Ce véhicule, qui utilise une réaction chimique entre l'oxygène de l'air et un réservoir d’hydrogène pour créer de l'électricité, devrait débarquer cette année en Europe à environ 50.000 euros.

Tesla aussi

Toyota n'est pas tout seul sur ce créneau: Honda vend également un modèle. Mais pour l'heure, le réseau des stations d'hydrogène est encore embryonnaire. Toyota offre donc un partage gratuit de ses brevets jusqu'en 2020 aux professionnels afin de stimuler le secteur. Renault-Nissan, Ford et Daimler doivent notamment s'y mettre en 2017.

L'an dernier, Tesla avait lancé une initiative similaire et promis de ne pas poursuivre en justice les entreprises utilisant ses brevets de batteries. Pour des technologies émergentes, l'union fait parfois la force.