GoPro lance trois nouvelles caméras à des prix très différents

HIGH-TECH La marque américaine GoPro a présenté ce lundi trois nouvelles caméras de l'extrême dont un modèle optimisé pour la 4K et un modèle low-cost pour tenir à distance la concurrence...

Christophe Séfrin
La GoPro Hero 4 Black filme en 4K à 30 images par seconde.
La GoPro Hero 4 Black filme en 4K à 30 images par seconde. — GOPRO

Chez GoPro, c’est un peu comme chez Apple: on aime bien faire évoluer les produits phare du catalogue, mais pas forcément renverser la table et en imaginer de nouveaux en repartant d’une page blanche. Annoncée ce lundi et mise en vente dans les prochains jours, la nouvelle caméra de l’extrême Hero 4 Black répond à cette philosophie. Attendue par les fans de sensations fortes sur pellicule, mais aussi désormais par les fous de drones désireux d’immortaliser leurs vols en greffant de petites caméras sur leurs objets volants, la Hero 4 Black se met au goût du jour. Filmant en 4K à 30 images/seconde, elle est deux fois plus performante que le modèle précédent, la GoPro Hero 3.

Un écran intégré

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, GoPro lance également la Hero 4 Silver. Différence: ce modèle vendu 100 euros moins cher (soit 379,99 euros au lieu de 479,99 euros) intègre un écran arrière, comblant ainsi LA lacune des action cams de la marque américaine pour lesquelles les écrans étaient vendus séparément. Hélas, le mode vidéo 4K est ici à 15 images/seconde, offrant moins de possibilités créatrices à l’arrivée.

Une GoPro low-cost

Mais là où l’on n’attendait pas forcément GoPro, c’est sur le terrain des caméras de l’extrême low-cost. Voulant sans aucun doute torpiller les innombrables concurrents venant labourer ses terres avec des caméras à petit prix, GoPro lance son modèle d’entrée de gamme, simplement nommé Hero. Vendue «seulement» 124,99 euros, elle ne filme qu’en Full HD mais est étanche jusqu’à 40 mètres. De leur côté, les Hero 3 et 3+ restent au catalogue.