iPhone 6 Plus tordu: Apple n'a reçu que neuf plaintes

HARDWARE L'entreprise réagit au «bendgate» après trois jours de silence...

Philippe Berry

— 

Un iPhone 6 qui plie sous la pression.
Un iPhone 6 qui plie sous la pression. — UNBOX THERAPY/YOUTUBE

Un «bendgate»? Quel bendgate, demande Apple. Jeudi, l'entreprise est sortie de son silence, expliquant que seulement neuf clients l'avaient contactée pour un iPhone 6 Plus tordu, sur plus de 10 millions d'appareils vendus. Pour ceux qui comptent, cela fait un taux quasi-nul de 0,00009%. Apple invite les clients à contacter ses services en cas de problème.

«Lors d'une utilisation normale, il est extrêmement rare qu'un iPhone soit tordu», dit Apple. Le châssis de l'iPhone 6 est constitué d'un alliage maison «d'aluminium anodisé de la série 6.000, trempé pour être plus résistant». La structure est renforcée de l'intérieur «par des traverses en acier inoxydable et en titane». Enfin, les téléphones subissent des tests traditionnels «de pression, de torsion sur trois points» ainsi que d'autres «en conditions réelles», notamment dans des poches arrières de jeans slim.

Apple recrute un ingénieur design

Ce qui est sûr, c'est qu'on ne saura pas avant plusieurs mois si l'iPhone 6 Plus, plus long et plus fin, a un problème. Au milieu des vidéos exagérées, on trouve plusieurs témoignages sérieux, notamment celui d'un journaliste de Wired qui notait dans son test «une légère courbure» après quatre jours d'utilisation. «Je ne me souviens pas m'être assis dessus», dit Mat Honan. Même son de cloche chez le fondateur de Geek.com, Russel Holly.

Ironie de l'affaire, Apple vient de lister sur son site Internet un nouveau job disponible. L'entreprise recherche un ingénieur en design produit. Sa mission sera notamment «d'analyser la force des composants et des matériaux bruts». L'heureux élu aura sans doute du pain sur la planche.