Michel Sapin, l'autoproclamé anti-geek qui se méfie de Twitter et des selfies

TECHNOLOGIE Le ministre des Finances n'est pas très connecté...

N.Beu. avec AFP

— 

Le ministre français des Finances Michel Sapin, le 5 mai 2014 à Bruxelles
Le ministre français des Finances Michel Sapin, le 5 mai 2014 à Bruxelles — Georges Gobet AFP

Michel Sapin dislikes this. Alors que les politiques se sont presque tous mis aux réseaux sociaux ces dernières années, l'actuel ministre des Finances se révèle lui dans L'Opinion, ce vendredi, comme un «anti-geek», peu sensible aux gadgets, méfiant face à Twitter et franchement hostile à la vogue des «selfies».

L'anti-Moscovici

«Moins geek que Michel Sapin, c'est impossible», constate le quotidien après avoir sondé le ministre sur son rappport avec la technologie, mobile en particulier. Interrogé pour savoir si son téléphone est un iPhone, le célèbre modèle de l'américain Apple, Sapin demande «Le machin avec la pomme, c'est ça?», rapporte L'Opinion.

Le ministre, qui dit utiliser son smartphone exclusivement pour téléphoner (avec 1.297 contacts), lire les dépêches et envoyer des textos, se montre réfractaire à la plupart des modes technologiques. Ainsi Twitter est pour lui «imbécillité et appauvrissement», tandis que les selfies, ces autoportraits au téléphone portable, font «des gueules de batraciens», poursuit L'Opinion. De quoi se distinguer de son prédécesseur Pierre Moscovici, très présent sur Twitter, y compris via les photos publiées par sa compagne.