Les ventes de Xbox One frémissent après la baisse de prix

JEU VIDEO Aux Etats-Unis, en tout cas...

Philippe Berry

— 

Les stands de Microsoft (Xbox) et de Sony (Playstation), à l'E3 2014.
Les stands de Microsoft (Xbox) et de Sony (Playstation), à l'E3 2014. — J.HONG/AP/SIPA

Cela fait maintenant cinq semaines que Microsoft propose une version sans Kinect de la Xbox One, à 399 euros. Et la nouvelle stratégie serait en train de payer: selon l'entreprise, les ventes ont doublé aux Etats-Unis le mois dernier. Petit sursaut ou vrai changement de tendance, il est trop tôt pour se prononcer, surtout que Microsoft n'a pas livré le détail des chiffres.

Le site de référence VG Chartz livre cependant ses estimations. Sur les quatre dernières semaines, Microsoft a vendu 160.000 Xbox One aux Etats-Unis, contre 100.000 au cours du mois précédent, soit une hausse de 60%. En face, les ventes de PS4 sur le territoire US restent élevées mais ont baissé de 20%, de 195.000 à 156.000.

Microsoft en difficulté en Europe

Le problème de Microsoft, c'est que la PS4 fait pour l'instant jeu égal avec la Xbox One aux Etats-Unis (3,92 millions d'exemplaires vendus contre 3,32) alors que lors de la génération précédente, Microsoft dominait nettement à domicile. Pire, en Europe, il se vend presque trois PS4 pour une Xbox One (2,98 millions vs 1,18).

Le seul réconfort pour Microsoft, que c'est la console de Sony se vend pour l'instant mal au Japon (600.000 exemplaires), alors que la Xbox sera lancée en septembre. Historiquement, les ventes de Microsoft y ont toutefois toujours été marginales.

Tout n'est cependant pas noir pour la Xbox: avec près de 5 millions d'unités vendues dans la monde, la console a pris un meilleur départ que la génération précédente. La PS4 (8,4 millions) fait simplement mieux. Pour l'instant.