Microsoft aurait choisi son futur patron en interne

HIGH-TECH Selon Bloomberg, il s'agit de Satya Nadella, jusqu'ici à la tête de la division cloud et entreprise...

P.B.

— 

Satya Nadella, le vice-président de Microsoft en charge de la division cloud et entreprise.
Satya Nadella, le vice-président de Microsoft en charge de la division cloud et entreprise. — MICROSOFT

Roulements de tambour: après presque six mois de recherche, Microsoft aurait enfin choisi le successeur de Steve Ballmer. Selon des sources de Bloomberg, la décision pourrait être annoncée la semaine prochaine. Finalement, après avoir considéré des candidats extérieurs, le board aurait choisi un homme maison: Satya Nadella, l'actuel directeur de la division cloud et entreprise.

Né en Inde, Nadella, 47 ans, a rejoint Microsoft en 1992 après avoir fait carrière chez Sun Microsystems. Avec son background technique poussé, il aurait à la fois le respect des ingénieurs et la confiance des investisseurs pour son côté business.

Selon Bloomberg, Bill Gates pourrait encore quitter sa position de président du conseil d'administration mais continuer de siéger au board. Il serait alors remplacé par quelqu'un de l'extérieur, sans doute John Thompson, un ancien d'IBM.

La question de la division consumer

Pour Microsoft, Nadella est avant tout le choix de la continuité. Certains actionnaires espéraient plus d'audace –les noms des patrons de Ford ou de Netflix ont circulé avec insistance au cours des derniers mois.

Microsoft se trouve dans une situation paradoxale. La semaine dernière, l'entreprise a annoncé des résultats trimestriels record, avec un chiffre d'affaires de 24,5 milliards de dollars. Mais la majorité de ses bénéfices provient de Windows, Office et de ses services aux entreprises. Microsoft perd de l'argent avec ses produits «consumer» comme Bing, la Xbox et Surface, et certains actionnaires appellent à une scission de l'entreprise. Satya Nadella n'est sans doute pas l'homme d'un tel bouleversement.