Six barbecues électriques ou gaz, pour être le roi du gril à la ville

CHAUD DEVANT Le charbon, ça ne vous chauffe pas ? «20 Minutes» vous propose une sélection de barbecues électriques et à gaz pour faire dorer vos mets d’été

C.L.

— 

Pour ceux qui n’aiment pas utiliser de charbon, le barbecue se conjugue aussi au gaz et à l’électrique.
Pour ceux qui n’aiment pas utiliser de charbon, le barbecue se conjugue aussi au gaz et à l’électrique. — rez-art/Getty Images
  • S’informer, comparer les modèles, dénicher le meilleur prix… Selon les produits, il faut d’une heure à plusieurs jours aux internautes français pour se décider et réaliser un achat en ligne (étude «Du clic à l’achat» Shopalike, février 2019).
  • Pour gagner du temps, «20 Minutes»​ vous propose sa sélection de produits. Celle-ci a été réalisée en s’appuyant sur les commentaires des premiers concernés, à savoir les utilisateurs, et sur les avis de nos confrères testeurs professionnels.

Avis à ceux qui n’aiment pas jouer avec le feu, le barbecue se conjugue aussi au gaz et à l’électrique. Sur une terrasse ou un balcon, les modèles sans charbon permettent de s’adonner aux plaisirs du gril quand on habite en ville (même si certains règlements de copropriété interdisent ceux à gaz par exemple). Ces fournaises sans braise siéent volontiers aux néophytes, mais pas toujours aux puristes : « On va avoir le côté saisi de la viande, mais pas le côté fumé », explique le chef Juan Arbelaez, à la tête du restaurant Plantxa à Boulogne-Billancourt.

En revanche, l’allumage est instantané avec le barbecue électrique : il suffit d’enclencher un bouton et le tour est joué. Il prend en général peu de place en terrasse et répond aux exigences des zones résidentielles, notamment dans certaines régions du Sud de la France « où on interdit les barbecues à gaz en cas de sécheresse », précise Laurent Charneau, chef de produit chez Leroy Merlin. Certains modèles s’invitent même à l’intérieur. Mais avec l’électrique, « on n’aura jamais la puissance de chauffe du gaz, la viande ne sera pas saisie de la même manière », nuance-t-il.

De leur côté, les barbecues à gaz sont tout aussi faciles à apprivoiser, mais ils demandent plus d’entretien que leurs homologues survoltés. Ainsi qu’un plus gros budget. « C’est l’équivalent des plaques de cuisson à gaz classiques, exportées à l’extérieur », résume Laurent Charneau. Avec à l’arrivée plus de précision pour moduler la température, et ce sur différentes zones. Un peu à la manière d’une plancha, le petit goût du gril en plus. Attention toutefois à ne pas s’y brûler les ailes, ni la santé. La cuisson au barbecue est à déguster avec modération.

Côté électrique

Severin 2792 : le plus économique

Barbecue électrique Severin 2792.
Barbecue électrique Severin 2792. - Severin

Le Severin 2792 n’est pas grand (50,8 x 39,8 x 15 cm) mais il est puissant : 2.500 W au compteur. « Utilisé sur balcon, il est compact avec l’avantage d’avoir un système de coupe-vent et une grille pour poser les aliments », constate NerO sur Amazon. Avec ses quatre pieds bien calés, il fait preuve de stabilité. « Plutôt pratique, mais la température de chauffe est limitée. [Il] ne convient pas pour une côte de bœuf par exemple. Par contre, il est parfait pour des chipos des brochettes, ou du poisson », remarque Nicolas G.

A partir de 86 euros.

Philips HD6370/90 : le plus nomade

Philips HD6370/90.
Philips HD6370/90. - Philips

Ce modèle Philips est garanti sans fumée, ou presque. Ses résistances électriques ne sont pas placées sous la grille mais sur les côtés. Résultat, la chaleur est dirigée vers les aliments et non vers le bac à graisse, qui lui, reste tiède. L’opération est censée réduire fumée et éclaboussures. Idéal pour une utilisation en intérieur. Petit bémol émis par Drisana AC : « Les lampes sont très rouges et peuvent aveugler selon [l’endroit] où il est placé. »

A partir de 179,99 euros.

Tefal YY2945FB : le plus parfumé

Tefal YY2945FB.
Tefal YY2945FB. - Tefal

Ce barbecue électrique rondouillard en a sous le capot. En plus de griller les aliments, il peut aussi les parfumer, grâce à un bac d’aromatisation rempli de copeaux de bois. De quoi retrouvé l’odeur du fumé, sans feu. Il est également doté d’un thermostat réglable de six positions et d’un thermomètre niché sur le couvercle, pour une cuisson millimétrée.

A partir de 256 euros.

Côté gaz

Alice’s Garden Athos : le plus économique

Alice's Garden Athos.
Alice's Garden Athos. - Alice's Garden

Cap sur la sélection gaz, avec le mousquetaire du gril. Flanqué de ses quatre brûleurs, dont un latéral, Athos a de quoi occuper une place de choix dans le jardin. Prévoir un tuyau de gaz et un détendeur (non fournis) pour raccorder l’engin à une bouteille de gaz. « Attention toutefois à deux éléments : le montage est un peu laborieux, et votre bouteille de gaz doit être un petit modèle si vous voulez la ranger dans le placard », souligne Gwladys.

A partir de 169,90 euros.

Campingaz 4 Series WLD : le multifonction

Campingaz 4 Series WLD.
Campingaz 4 Series WLD. - Campingaz

Gril ou plancha, ce barbecue fait double emploi et régale jusqu’à 16 personnes avec sa grande plaque de cuisson (3.500 cm²) mixte. Il peut aussi accueillir un plat à paella ou encore un wok. Les cuistots maniaques apprécieront sa cuve entièrement démontable, qui passe au lave-vaisselle (après l’avoir débarrassée du gros de la saleté, cela va de soi). Mention spéciale à ses tables latérales tout de bois vêtues, au top de l’élégance.

A partir de 399 euros.

Napoléon Prestige PRO500RSIB : le (très) haut de gamme

Napoleon Prestige PRO500RSIB.
Napoleon Prestige PRO500RSIB. - Napoleon

La Rolls-Royce des BBQ à gaz. Le Napoléon Prestige PRO500RSIB propose une prestation impériale. Attention les yeux, ses boutons s’illuminent, tout comme son intérieur. Conçu pour durer ad vitam aeternam, il ne devrait pas tomber en rade. Et pour cause, la plupart de ses pièces sont garanties à vie.

Le bolide est équipé de quatre brûleurs en acier inoxydable qui promettent une parfaite répartition de la chaleur entre les différentes zones de cuisson. Un brûleur infrarouge ​ est également situé à l’arrière du barbecue, un autre sur son côté, destiné à « réserver » les aliments. Ce type de cuisson est censé rendre les aliments plus juteux et savoureux.

A partir de 2.899 euros.

A NOS LECTEURS

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un produit via l’un d’entre eux, 20 Minutes touche une commission. Pour éviter tout conflit d’intérêts, la méthode suivante a été adoptée :

1. Les journalistes de la rubrique « Guide d’achat » choisissent leurs sujets, réalisent leurs articles et leur sélection de produits en toute indépendance.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.