Comment se faire un barbecue quand on vit en ville ?

GRILLADES Vous êtes coincés en ville cet été et vous mourrez d’envie d’imiter vos amis qui vous narguent depuis leur jardin en postant leurs photos de barbecue? «20 Minutes» vous propose un petit guide pour des grillades citadines…

Aude Massiot
— 
Illustration d'un barbecue.
Illustration d'un barbecue. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Ah, l’été… ses soirées entre amis, ses apéros prolongés et, surtout, ses merguez et chipos grillées accompagnées d’un bon rosé. Des moments attendus avec impatience toute l’année et dont on veut profiter dès que la température monte en flèche. Problème: comment se faire un barbecue quand on est coincé en ville? Pas de panique, 20 Minutes vous explique comment s’y prendre.

Vous avez une maison individuelle

Vous êtes l’heureux propriétaire d’une maison avec jardin? Pas de problème à l’horizon, vous êtes tout-à-fait autorisé à organiser un barbecue sur votre propriété. Seul un arrêté de la municipalité pourrait vous l’interdire: vérifiez donc qu’il n’en existe aucun avant de vous lancer. Rassurez-vous, ce n’est pas le cas pour les grandes agglomérations.

Seul écueil: noircir la façade de vos voisins avec la fumée de vos grillades. Dans ce cas, vous serez obligez de rembourser les dégâts. Mieux vaut donc vérifiez le sens du vent avant de souffler sur les braises.

Vous possédez un balcon dans un immeuble en copropriété

Dans ce cas-là, votre destin dépend du règlement de copropriété constitué par le syndic de votre immeuble. Et malheureusement, l’utilisation de barbecue est très souvent interdite. Vérifiez tout de même qu’il n’y ait pas une exception pour les barbecues électriques, ça pourrait être le cas.

Vous vivez à proximité d’un parc

Non, encore une fois vous devrez réfréner votre appétit. Contrairement à ce qui est possible en Nouvelle-Zélande ou aux Etats-Unis, pour des raisons de sécurité et de nuisances, l’utilisation d’un barbecue est interdite dans tous les espaces publics, que ce soit la rue les parcs ou les jardins publics des grandes villes. Le code de la voirie prévoit ainsi une amende, pouvant aller jusqu’à 1.500 euros pour ceux qui décident de faire griller leur pitance dans un espace public.

Des solutions alternatives 


A Paris, vos envies de grillades risquent d’enfumer votre portemonnaie. La péniche du Petit Bain propose ainsi de réserver une terrasse privée, au prix de 20 à 30 euros par tête, pour profiter d’un barbecue entre amis. La Ville de Paris présente aussi d’autres solutions pour portefeuilles bien remplis pour profiter de barbecues de luxe. A proximité de Lyon, le Grand Parc ou Parc de Miribel, à 15 minutes en voiture, est le lieu rêvé pour les accros aux grillades. Certaines zones sont même aménagées avec des barbecues en pierre. A Nantes, le parc Crapa est une exception. Situé au bout de l’île de Beaulieu, c’est un lieu parfaitement aménagé pour vous envies gastronomiques estivales. Et ils sont accessibles en transport en commun. Profitez-un petits veinards !


Et pour les citadins déçus qui devront se contenter de leur cuisine, ils peuvent toujours soutenir le collectif qui lutte pour l’autorisation du barbecue en ville.