20 Minutes : Actualités et infos en direct
AutoL’ancêtre de toutes les Porsche sort prendre l’air

L’ancêtre de toutes les Porsche sort prendre l’air

AutoElle ne porte pas le nom de son créateur, mais son ADN est déjà celui que Porsche insufflera dans sa propre marque plus de 20 ans après. Voici la Sasha
L'Austro-Daimler ADS-R, créée par Ferdinand Porshe en 1922
L'Austro-Daimler ADS-R, créée par Ferdinand Porshe en 1922 - Porsche / Porsche
Stéphane Lémeret

Stéphane Lémeret

Au début du 20ème siècle, le jeune ingénieur Ferdinand Porsche occupe le poste de directeur chez le constructeur autrichien Austro-Daimler. Et alors que la marque est plutôt spécialisée dans les automobiles imposantes, Porsche a d’autres idées en tête. Il est déjà convaincu qu’une voiture compacte, légère, modestement motorisée et abordable, peut être au moins aussi sportive que des voitures deux fois plus grosses et plus puissantes. On sait aujourd’hui que ce sont les fondements de sa marque, mais en 1920, il veut le prouver au conseil d’administration d’Austro-Daimler.

L'Austro-Daimler ADS-R, créée par Ferdinand Porshe en 1922
L'Austro-Daimler ADS-R, créée par Ferdinand Porshe en 1922 - Porsche

Mécène

Il entreprend donc de développer une voiture, de la construire et de faire la démonstration à ses patrons. Mais ceux-ci refusant de financer le projet, Porsche trouve un mécène en la personne d’un actionnaire de la marque, le Conte Alexander Joseph Kolowrat-Krakowsky, surnommé Sasha. Grâce à lui, Porsche construit 4 exemplaires de la ADS-R, et ne tarde pas à l’engager en compétition. Et il montre qu’il avait raison.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Avec son petit moteur 4 cylindres 1.1 litre de 50 ch, pour un poids de moins de 600 kilos, la Austro-Daimler remporte notamment la Targa Florio dans sa catégorie, puis encore 22 des 52 courses auxquelles elle participe. L’agilité qui l’emporte sur la puissance, c’est ce que fera des années plus tard la 356, toute première véritable Porsche de l’histoire. Mais c’est donc bien la Sasha qui a jeté les bases, et c’est pourquoi elle mérite sa place au musée Porsche, dont elle est la plus ancienne voiture roulante.

Sujets liés