20 Minutes : Actualités et infos en direct
AutoRésurrection de Saab : cette fois, c’est la bonne ?

Résurrection de Saab : cette fois, c’est la bonne ?

AutoDurant l’été, pendant quelques jours, on a étrangement beaucoup parlé de l’Emily GT, une sorte d’héritière électrique de la Saab 9-5. Nous pensions que ça cachait peut-être quelque chose, et nous avions raison
L'héritière de la Saab 9-5 pourrait enfin avoir sa chance
L'héritière de la Saab 9-5 pourrait enfin avoir sa chance - NEVS / NEVS
Stéphane Lémeret

Stéphane Lémeret

Fin juillet dernier, nous et tous ceux qui cherchent sur le net de quoi nourrir leur passion de l’automobile, avions été quelque peu surpris de voir partout cette élégante berline électrique. Elle était clairement la descendante de la Saab 9-5, qui n’avait pu être menée à terme suite au dépôt de bilan de NEVS, l’entreprise qui avait été fondée sur les cendres de la géniale marque suédoise. Mais pourquoi ce soudain regain de présence médiatique ? Un média allemand pensait savoir que cela annonçait quelque chose d’important, comme par exemple une relance des activités.

Héritière de la Saab 9-5, la NEVS Emily GT pourrait finalement voir le jour
Héritière de la Saab 9-5, la NEVS Emily GT pourrait finalement voir le jour - NEVS

Encore des inconnues

C’était bien ça ! On vient en effet d’apprendre que EV Electra, une start-up canadienne de souches libanaises, avait racheté tous les actifs de NEVS, en ce compris le projet de l’Emily GT, ainsi que l’usine et la ligne de production. Voilà pour la théorie, car pour le reste, on sait très peu de choses. Montant de la transaction ? Plan de redémarrage de l’activité ? Calendrier éventuel pour le lancement de la voiture ? Mystère. Donc, autant on se réjouit à l’idée de voir un peu de vie dans ce qu’il reste de Saab, autant on se rappelle que la marque n’est est pas à son premier espoir déçu. Qui vivra verra.

Sujets liés