20 Minutes : Actualités et infos en direct
AutoCette Alfa Romeo aussi unique que disgracieuse est à vendre

Cette Alfa Romeo aussi unique que disgracieuse est à vendre

AutoCette œuvre – heureusement – unique est signée d’un grand carrossier italien, qui a hélas défiguré un excellent modèle Alfa Romeo pour célébrer sa renaissance au milieu des années 90.
Alfa Romeo Vittoria by Carrozzeria Castagna
Alfa Romeo Vittoria by Carrozzeria Castagna - Car & Classic / Car & Classic
Stéphane Lémeret

Stéphane Lémeret

C’est en 1994 exactement, qu’un entrepreneur italien décide de faire revivre Castagna, qui avait figuré parmi l’élite de la carrosserie sur mesure durant la première moitié du XXe siècle, avant de disparaître en 1954. Pour marquer son retour, Castagna entreprend donc de rhabiller une Alfa Romeo 75, qui est alors l’une des berlines sportives les plus en vue du moment. Voici le résultat, présenté au Salon de Genève de 1995. Son nom est la Vittoria. A défaut de démontrer le talent du designer, elle est une preuve du savoir-faire des ouvriers, puisque la carrosserie est entièrement réalisée en aluminium, martelé à la main.

Busso

La bonne nouvelle est qu’on ne voit pas la voiture si on est au volant. Or, l’intérieur est beaucoup moins indigeste que l’extérieur, et l’expérience de conduite est probablement fabuleuse. Car rappelons que sous l’alu se cache une Alfa 75, dont l’excellent châssis est heureusement resté tel quel, et dont le moteur V6 « Busso » (probablement l’un des moteurs les plus envoûtants jamais produits par la marque) envoie 255 ch aux roues arrière via une boîte manuelle 5 rapports. Mais est-ce suffisant pour donner envie d’enchérir sur cette voiture, estimée à 150.000€ ? A ce prix-là, autant chercher une vraie Alfa 75 pimpante. Sauf si on est amateur de « curiosités automobiles ». Dans ce cas, on trouvera difficilement plus… curieux.


Sujets liés