Dacia va s’internationaliser

Auto Pour l’instant, la marque low-cost de Renault n’est distribuée qu’en Europe et dans quelques pays méditerranéens. Cependant, selon Luca de Meo, PDG du groupe Renault, les choses devraient changer à l’avenir.

Stéphane Lémeret pour 20minutes
— 
Dacia Bigster
Dacia Bigster — DR

Dans un entretien accordé à Automotive News, Luca de Meo, PDG de Renault, a expliqué les changements qu’il veut apporter à Dacia. Pour l’instant, les voitures de la marque roumaine sont distribuées en Europe et dans quelques pays du Maghreb, comme le Maroc ou l’Algérie. Dans d’autres parties du monde comme le Brésil ou l’Inde, les produits de Dacia sont commercialisés sous la marque Renault.

De Meo souhaite changer la donne, mais cette transformation ne peut s’effectuer que par une montée en gamme de Renault, histoire de faire de la place à sa filiale low-cost. Cependant, le grand patron prévient que l’opération prendra du temps : selon lui, Dacia ne devrait commencer son processus d’internationalisation que dans une dizaine d’années, soit dans une génération et demi d’un véhicule. En témoigne la prochaine Bigster, qui sera commercialisée sur le marché américain sous le blason Renault.