Tesla : Le constructeur présente pour la première fois des comptes annuels dans le vert

BILAN COMPTABLE En 2020, le bénéfice net a atteint 721 millions de dollars

20 Minutes avec AFP

— 

Des voitures Tesla chez un concessionnaire dans le Colorado aux Etats-Unis, le 24 janvier 2021.
Des voitures Tesla chez un concessionnaire dans le Colorado aux Etats-Unis, le 24 janvier 2021. — David Zalubowski/AP/SIPA

Même si le quatrième trimestre est décevant, Tesla peut se féliciter de ses résultats annuels. Le fabricant de véhicules électriques a pour la première fois dégagé un bénéfice net sur une année entière. En 2020, il s’affiche ainsi à 721 millions de dollars. D’octobre à décembre, le profit du groupe d’Elon Musk s’est élevé à 270 millions de dollars. Mais ajusté par action et hors éléments exceptionnels, il revient à 80 cents là où les analystes anticipaient 1,01 dollar.

Son chiffre d’affaires est également en forte progression. Il a augmenté de 46 % au quatrième trimestre, à 10,7 milliards de dollars, et de 28 % sur l’ensemble de l’année, à 31,5 milliards de dollars.

Le constructeur ne veut évidemment pas en rester là. Tesla a ainsi annoncé vouloir faire croître ses livraisons de 50 % en moyenne par an pendant plusieurs années. « Il est possible que nous allions plus vite certaines années, comme cela sera probablement le cas en 2021 », a précisé le groupe. Celui-ci compte sur le démarrage cette année de la production dans ses usines en cours de construction à Berlin et au Texas ainsi que sur l’accélération de la production dans sa nouvelle usine à Shanghai. Le constructeur prévoit aussi de commencer à livrer son semi-remorque d’ici la fin de 2021.

Une concurrence grandissante

L’entreprise a livré 499.550 voitures en 2020, parvenant presque à atteindre la prévision d’un demi-million qu’elle s’était fixée en début d’année, et ce malgré la pandémie. La propagation du Covid-19 a notamment conduit au printemps à la suspension temporaire de la production dans son usine de Fremont en Californie.

Dans les mois à venir, L’entreprise devrait bénéficier d’un environnement favorable aux véhicules électriques, le nouveau président américain Joe Biden ayant notamment fait de la lutte contre le changement climatique une de ses priorités. Mais le groupe devra aussi faire face à une concurrence grandissante, les constructeurs traditionnels comme Volkswagen ou General Motors ayant ces derniers mois promis l’arrivée prochaine sur le marché de plusieurs modèles électriques.