Capture vidéo de l'explosion d'un prototype de la fusée Starship de SpaceX lors de son atterrissage, le 9 décembre 2020.
Capture vidéo de l'explosion d'un prototype de la fusée Starship de SpaceX lors de son atterrissage, le 9 décembre 2020. — (Youtube/Space)

MARS

Space X : Un second vol pour la fusée Starship se prépare

L'objectif est de faire voler SN9 à 12,5 kilomètres d'altitude et de le faire revenir en un seul morceau

Si la météo le permet ce mercredi soir, le dernier prototype de la fusée Starship de SpaceX sera lancé depuis la base de Boca Chica au Texas ( Etats-Unis). Le vaisseau a pour vocation d’envoyer des êtres humains sur Mars. L’objectif de ce nouveau lancement est de voir si l’appareil reviendra entier, relate RTL. L’entreprise d’Elon Musk veut le faire voler jusqu’à 12,5 kilomètres d’altitude.

Il s’agira du second vol suborbital de cette fusée. Le premier essai a eu lieu il y a deux mois, le 9 décembre. Le SN8 s’était élevé à plus de 10.000 mètres, avait changé de position en altitude pour redescendre à plat et coupé les moteurs, avant de revenir à la verticale pour se poser sur sa base. L’enfin avait finalement pris feu et s’était écrasé à cause de sa vitesse trop élevée.

Des voyages sur la Lune

Le modèle économique de SpaceX et ses expéditions spatiales ne sont viables que si les fusées sont réutilisables, d’où l’importance de ce prochain essai. Si SN9 revenait entier, l’entreprise aurait encore du travail avant de pouvoir aller sur Mars, rappelle RTL.

Il lui faudrait d’abord terminer la construction de son premier prototype de Super Heavy, l’étage principal de la fusée. Ce dernier doit être doté de 30 moteurs. Il faudrait ensuite le faire voler. Elon Musk espère atteindre son objectif d’ici 2026. D’ici là, Starship pourrait être utilisé pour des voyages sur la Lune.