Mazda : Un bug découvert sur le système de freinage automatique, la marque rappelle plus de 35.000 voitures

DANGER Sur certains véhicules, le système de freinage automatique d’urgence détecte des obstacles inexistants et stoppe soudainement la voiture

20 Minutes avec agence

— 

Une Mazda 3 (illustration).
Une Mazda 3 (illustration). — C. JOLY / 20 MINUTES

Mazda a annoncé ce jeudi avoir alerté les autorités américaines d’un défaut du système de freinage sur certains exemplaires des versions 2019 et 2020 de la Mazda 3. Le constructeur japonais a transmis une notification officielle de dysfonctionnement et organisé le rappel de tous les véhicules concernés.

Selon la marque, 35.390 voitures sont concernées aux Etats-Unis. Le problème vient d’un bug de programmation dans le système de freinage d’urgence automatique (SBS). Sur les voitures défectueuses, le dispositif se déclenche tout seul en détectant des obstacles imaginaires alors que la route est totalement dégagée.

Les conducteurs notifiés en février au plus tard

La voiture freine alors de manière inopinée, ce qui peut provoquer une collision avec le véhicule derrière elle. Juste avant son activation, le SBS de la Mazda émet un signal sonore et un voyant d’alerte s’allume sur le tableau de bord pour prévenir le conducteur, précise le communiqué de Mazda. Le dysfonctionnement n’a pour l’instant causé aucun accident, précise l’entreprise.

Les propriétaires de Mazda 3 concernés recevront une notification officielle par courrier au plus tard le 17 février prochain, précise le site AutoBlog. Certaines voitures défectueuses ont juste besoin d’une correction logicielle via une mise à jour. D’autres, plus anciennes, devront subir une reprogrammation complète du SBS, voire un remplacement de l’ensemble du dispositif.