Automobile: Chute de 9,6% du marché français en juillet

INDUSTRIE Le secteur a vu une baisse des immatriculations de véhicules neufs selon le Comité des contructeurs français d'automobiles, touchant principalement PSA et Volkswagen...

20 Minutes avec AFP

— 

Parking de voitures neuves Peugeot Citroën DS sur le site PSA de Poissy.
Parking de voitures neuves Peugeot Citroën DS sur le site PSA de Poissy. — M.ASTAR / SIPA

Un gros coup de frein. Le marché automobile français s’est retourné en juillet avec une chute de 9,6 % sur un an des immatriculations de véhicules neufs, selon les chiffres mensuels publiés ce lundi par les constructeurs.

Le nombre de voitures particulières neuves vendues a reculé à 132 999 le mois dernier, qui ne comptait que 20 jours ouvrables contre 22 en juillet 2015, indique le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) dans un communiqué.

>> A lire aussi : D'autres constructeurs que Volkswagen auraient pu utiliser des logiciels «tricheurs»

En données « corrigées des jours ouvrables », le marché n’a reculé que de 0,6 % en juillet et affiche une hausse de 5,4 % depuis janvier, ajoute l’association des constructeurs.

PSA s’effondre, Renault limite la casse

En données brutes, le mois de juillet a été marqué par l’effondrement des groupes PSA (-17,4 %) et Volkswagen (-17,3 %).

Renault a plutôt limité la casse (-4,2 %), malgré la débâcle de son partenaire Nissan (-23,1 %).

Trois groupes tirent à l’inverse leur épingle du jeu : BMW (+10,3 %), Daimler (+5,9 %) et Hyundai (+3,7 %).