Rugby: Le Néo-Zélandais Dan Carter contrôlé en état d'ivresse au volant à Paris

JUSTICE L'ouvreur du Racing 92 présentait un "taux délictuel", soit supérieur à 0,8g/l...

20 Minutes avec AFP

— 

Dan Carter, sous les couleurs du Racing 92

Dan Carter, sous les couleurs du Racing 92 — FRANCK FIFE / AFP

L’ouvreur néo-zélandais Dan Carter, icône du rugby mondial et du Racing 92, a été contrôlé en état d’ivresse au volant de sa voiture dans la nuit de mercredi à jeudi à Paris, a-t-on appris de source policière.

Le double champion du monde All Black a été arrêté au petit matin dans le XVIIe arrondissement, dans l’ouest de la capitale, et présentait un « taux délictuel », soit supérieur à 0,8g/l, a-t-on appris de source policière, confirmant une information du magazine Closer. Le joueur de 34 ans n’a pas été placé en cellule de dégrisement ni en garde à vue, et « sera reconvoqué ultérieurement au commissariat du XVIIe », a précisé cette source.

Deux ans de prison encourus

Un taux d’alcoolémie délictuel entraîne un retrait de six points du permis de conduire. Devant un tribunal, il encourt notamment jusqu’à 4500 euros d’amende, jusqu’à deux ans de prison et une suspension ou annulation de permis pouvant atteindre trois ans.

Elu trois fois meilleur joueur du monde en 2005, 2012 et 2015, Dan Carter possède un des plus beaux palmarès du rugby mondial. Avec les All Blacks, il a remporté deux titres de champions du monde (2011, 2015) et huit victoires dans le Championnat des nations de l’hémisphère Sud (Tri-Nations devenu Rugby Championship) entre 2003 et 2013. Il détient également le record de points marqués en matches internationaux (1598 points en 112 sélections).

Mots-clés :