OM-ASSE: Pas de retour au Vélodrome pour Rémy Cabella, coincé par une clause de son prêt qu'il ignorait

FOOTBALL Le milieu offensif des Verts vient de découvrir qu’il ne pourrait pas affronter ses anciens coéquipiers, dimanche (21 heures) à Marseille…

Jérémy Laugier

— 

Rémy Cabella, ici lors de la dernière victoire stéphanoise, le 14 octobre contre le FC Metz (3-1).

Rémy Cabella, ici lors de la dernière victoire stéphanoise, le 14 octobre contre le FC Metz (3-1). — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Le 4 septembre, Rémy Cabella était pourtant sûr de son fait lors de sa présentation d’arrivée à l’ASSE devant la presse. « Pourrai-je évoluer face à Marseille ? Il n’y a pas de clause me l’interdisant. Je jouerai donc face à l’OM, avec plaisir. Je crois que ce match est programmé le 9 ou le 10 décembre », avait même indiqué le milieu offensif international de 27 ans.

>> A lire aussi : «On ne va pas se leurrer, on joue forcément le maintien», assume Vincent Pajot

Il n’avait simplement pas programmé qu’une clause avait bien été notifiée dans son prêt d’une saison (sans option d’achat) à Saint-Etienne, comme le révèle La Provence. Tout juste remis d’une fracture à un orteil (il a disputé les 22 dernières minutes dimanche contre Nantes), l’ancien Montpelliérain ne pourra donc pas retrouver le Vélodrome dimanche (21 heures).

« L’OM a imposé cette clause »

Le club stéphanois assure que « cette clause n’a jamais été évoquée dans les négociations entre les clubs et de vive voix entre les présidents Romeyer et Eyraud ». Selon l’ASSE, « l’OM a imposé cette clause non discutée ni avec le joueur, ni avec le club ». Dans l’urgence des dernières heures du mercato estival, la direction des Verts n’a pas voulu prendre le risque de voir le joueur signer dans un autre club (Nantes était surtout à l’affût) en cas de refus de cette clause.

L’entourage de Rémy Cabella espère juste désormais trouver une solution afin que le numéro 10 des Verts dispute le match retour, en février dans le Chaudron. Car avec ses 553 minutes (1 but et 1 passe décisive) seulement disputées en trois mois dans le Forez, l’intéressé a vraiment faim de ballon.