VIDEO. Donnarumma poursuivi jusqu'en Pologne par des supporters du Milan AC en colère

FOOTBALL Le jeune gardien italien a été visé par des fans mécontents lors de l'Euro espoirs, dimanche...

N.C.

— 

Le gardien italien Gianluigi Donnarumma lors de Danemark-Italie à l'Euro espoirs, le 18 jui n2017 en Pologne.

Le gardien italien Gianluigi Donnarumma lors de Danemark-Italie à l'Euro espoirs, le 18 jui n2017 en Pologne. — Zemanek/BPI/Shutterstoc/SIPA / Montage

Les supporters du Milan AC en veulent beaucoup à  Gianluigi Donnarumma. Le jeune gardien de but de 18 ans, crack mondial annoncé et censé devenir l’emblème du club lombard pour les 20 ans à venir, a surpris tout le monde la semaine dernière en annonçant qu’il refusait de prolonger son contrat, qui se termine en juin 2018. Très en colère, les tifosi milanais l’ont poursuivi jusqu’en Pologne, où le gardien dispute actuellement le championnat d’Europe espoirs avec l’équipe nationale.

Lors du match contre le Danemark, dimanche (victoire 2-0 des Italiens), ils ont ainsi affiché une banderole « Dollarumma » juste derrière ses buts. Référence, bien sûr, à l’appât du gain du protégé de Mino Raiola, seule raison possible selon eux au refus de rester à Milan. Puis, juste avant la mi-temps, ils ont jeté dans sa direction de faux billets de banque, au cas où le message n’était pas assez clair.

Dimanche, Mino Raiola a donné une interview à trois médias italiens, Sky Italia, Media set et la Rai, pour expliquer les raisons de cette situation. L’agent rejette la faute sur la direction du club. « Nous avons été contraints de prendre une décision dont nous ne voulions pas. La façon dont le club de Milan a conduit l’ensemble [des négociations], créant une atmosphère hostile à notre égard, a débouché sur la situation que nous connaissons tous. L’argent n’a jamais été un problème. Milan ne nous a pas laissé le temps et la sérénité nécessaires », a-t-il assuré.