PSG-Ludogorets: Sérieux, pourquoi Angel Di Maria n'a-t-il pas renoncé à son coeur pour fêter son but?

FOOTBALL Paris était encore deuxième, mais non l'Argentin devait y aller de sa célébration...

R.B.

— 

Di Maria a fêté son but avec un coeur contre Ludogorets le 6 décembre 2016.

Di Maria a fêté son but avec un coeur contre Ludogorets le 6 décembre 2016. — Capture d'écran

Ça n’a sans doute pas changé d’un iota le résultat de ce PSG-Ludogorets (2-2) mais une question demeure mercredi matin : pourquoi Angel Di Maria, absolument nullissime lors de ce match qui a coûté la première place de son groupe de Ligue des champions à Paris, a tenu à fêter son but égalisateur inscrit dans les arrêts de jeu d’un cœur avec les doigts ?

Pêle-mêle, voilà ce que nous a inspiré sa traditionnelle célébration dans ce contexte :

  • Paris peut encore arracher la première place du groupe s’il gagne. Pourquoi ne pas se ruer sur la balle comme Cavani le fait ?
  • Une soirée ratée et une première partie de saison très loin de son niveau : autant se faire discret Angel
  • Quel meilleur moyen de t’attirer les foudres d’un Parc des Princes qui commence à s’énerver de tes sorties ratées. D’ailleurs, tu n’as pas manqué de te faire tailler sur les réseaux sociaux.

Bref, tout cela était quand même bizarre. Ça serait maintenant bien qu’Angel Di Maria se réveille. Histoire d’avoir un but qui compte vraiment à fêter en huitième de finale de C1 cet hiver.