L’histoire ne nous dira jamais si Philippe Gilbert aurait perdu l’avance assez confortable dont il disposait sur le trio Sagan, Naesen, Van Avermaet dans le Vieux Quaremont si le Slovaque n’avait pas chuté avec ses deux poursuivants dans sa roue.

Ce qui est fait est fait. Et cette chute ne retire en aucun cas le mérite du champion de Belgique, qui s’est adjugé son premier Tour des Flandres au prix d’un effort solitaire long de 90 bornes. Tout simplement monstrueux.

En revanche, on va commencer à s’inquiéter pour Peto Sagan, dont c’est la deuxième chute de l’année. Alors que s’il y en a bien un qui retombe toujours sur ses roues, c’est bien lui…