L’arbitre a toujours raison. Voilà la pensée du jour que devrait ruminer Yoann Maestri, le deuxième ligne du XV de France, qui passait ce mercredi devant la commission de discipline du tournoi des VI Nations.

Après la victoire française face au Pays de Galles (20-18), au Stade de France, le joueur toulousain avait allumé les arbitres de la rencontre, se plaignant de la manière dont les Français étaient régulièrement traités.

« On était arbitrés comme une très petite équipe donc ça fait beaucoup de peine », avait-il lâché avant de pousser son résonnement un peu plus loin. « Les arbitres anglo-saxons, ils sont tout le temps en train de parler de fair-play, mais ils nous prennent surtout pour des gros tricheurs et derrière leur flegme, ils manquent de franchise par moments. »

Petit passage à la caisse

Au terme d’une audition qui s’est déroulée à Londres, la commission a expliqué que le vice-capitaine des tricolores « a reconnu avoir commis une faute et s’est publiquement excusé pour avoir formulé ces commentaires. »

>> A lire aussi : VIDEO. L'incroyable essai français après 20 minutes d'arrêts de jeu

Le Français devra donc sortir le chéquier pour se faire pardonner son coup de gueule. « La commission de discipline a infligé à monsieur Maestri une amende de 30.000 euros, avec une moitié à payer sous 30 jours, et l’autre moitié avec sursis jusqu’à la fin de la saison 2017-2018 », conclut le communiqué.