Le Kenyan Cybrian Kotut a remporté dimanche la 40e édition du marathon de Paris, où malgré un dispositif de sécurité renforcé, l'épreuve se déroulait dans une ambiance détendue. Kotut s'est imposé en 2 heures 07 minutes et 10 secondes (temps officieux), assez loin du record de l'épreuve établi par l'Ethiopien Kenenisa Bekele (2h05:04 en 2014).

Il réalise ainsi un joli doublé, après sa victoire cette saison sur le semi-marathon de Paris.La course s'est décantée après le 30e kilomètre et l'abandon programmé des meneurs d'allure.

Un groupe de huit coureurs pouvait encore se disputer la victoire au 35e km, atteint en 1h45:24.Une première accélération de l'Ethiopien Gebretsadik Abraha a écrémé le groupe, à 4 kilomètres de l'arrivée. Puis le Kényan Kotut a pris les devants à trois kilomètres de l'arrivée pour ne plus la lâcher.

Il devance finalement ses compatriotes Laban Korir (2e en 2h07:27., temps officieux) et Stephen Chemlany (3e en 2h07:35. temps officieux). Selon les organisateurs, 46.200 personnes ont retiré leur dossard, sur les 57.000 inscrites. Cette déperdition est dans la moyenne constatée ces dernières années, où environ 10.000 inscrits ne peuvent finalement prendre le départ pour des problèmes de blessures ou d'agenda.

 

Mots-clés :

Aucun mot-clé.