Un manifestant lors des incidents à Bastia, le 14 février 2016.
Un manifestant lors des incidents à Bastia, le 14 février 2016. - YANNICK GRAZIANI / AFP

Cocktails molotiv contre gaz lacrymogènes. Des incidents ont éclaté dimanche soir devant le commissariat de Bastia durant un rassemblement de soutien au supporter de Bastia blessé en marge du match Reims-Bastia samedi soir à Reims. Selon la préfecture de Corse des cocktails molotov seraient à l'origine «d'un incendie près d'une station service». Ce dernier aurait provoqué «l'explosion de bouteilles de gaz», selon la même source.

 

Peu avant 20 heures, les manifestants se «seraient dispersés» mais un petit groupe «n'aurait pas quitté le commissariat», a précisé cette source. Le rassemblement avait été organisé vers 19h00 en soutien à un supporter du Sporting Club de Bastia de 22 ans qui a été blessé samedi lors d'échauffourées dans le centre de Reims avec la police, à la suite d'un match entre les clubs corse et rémois de football. Neuf supporters ont été interpellés et huit d'entre eux placés en garde à vue.

«Infignation» de Bernard Cazeneuve

Dans la soirée, Bernard Cazeneuve a «fait part de son indignation». Le ministre de l'Intérieur en a profité pour appeller «les responsables du Sporting Club de Bastia à intensifier leur travail de lutte contre les dérives de certains de leurs supporters »ultras«. Il rappelle la détermination totale du Gouvernement à lutter contre le hooliganisme».

Mots-clés :