Nicolas De Preville et Julian Palmieri le 13 février 2016 à Reims.
Nicolas De Preville et Julian Palmieri le 13 février 2016 à Reims. - FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Un supporter du Sporting Club de Bastia a été blessé et huit autres ont été placés en garde à vue, samedi, après des échauffourées dans le centre-ville de Reims avec la police, à la suite de la victoire du club corse face au club rémois, a-t-on appris dimanche auprès du parquet de Reims.

Blessé tout seul…

« Neuf supporters ont été interpellés. Parmi eux, huit sont en garde à vue et un autre est à l’hôpital », ce dernier, « qui est blessé à l’œil, s’est blessé tout seul en tentant de fuir la police », a affirmé le parquet.

Selon cette source, des échauffourées ont éclaté dans le centre-ville de Reims entre les Corses et les forces de l’ordre après le match. « Certains des supporters ont provoqué la police. Visiblement il y a eu des jets d’objets sur les véhicules de la police et des propos virulents à l’égard des policiers », a indiqué le parquet.

…Ou par flashball

Selon un communiqué publié sur le site du Sporting Club de Bastia, le supporter blessé « a perdu l’usage » de son œil. Sur Twitter, le président de l’exécutif de la Collectivité territoriale de Corse, Gilles Simeoni, a réclamé « des explications officielles » et une « enquête impartiale », affirmant que ce supporter a été « blessé par flashball ».


Samedi, Bastia a signé sa première victoire en déplacement cette saison à Reims, grâce à but contre son camp de Hamari Traoré (1-0).

Mots-clés :