Un hélicoptère de la police survole le stade de Malobo (Guinée Equatoriale) après que des incidents ont éclaté, le 5 février 2015 / AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO
Un hélicoptère de la police survole le stade de Malobo (Guinée Equatoriale) après que des incidents ont éclaté, le 5 février 2015 / AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO - AFP

La demi-finale Guinée Equatoriale - Ghana a été interrompue à la 83e minute après des incidents. Le Ghana menait alors au score par 3 buts à 0.

La partie a été suspendue lorsque des supporteurs ghanéens sont entrés sur le terrain. Des dizaines d'autres supporteurs du Ghana ont été escortés par la police derrière un but, entre l'aire de jeu et la tribune.

Les policiers évaxuent une tribune lors de la demi-finale Guinée Equatoriale - Ghana, le 5 février 2015, à Malabo (Guinée Equatoriale) AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO - AFP

Tribunes vidées

Après de longue minutes de confusion, la rencontre a pu reprendre. Une grande partie des tribunes a dû, au préalable, être évacuée. Le score (0-3) est resté inchangé... Le Ghana a validé son ticket pour la finale, aux dépens du pays organisateur de la compétition. L'équipe des frères Ayew affrontera donc la Côte d'Ivoire - qui s'est qualifiée mercredi face à la République démocratique du Congo -, dimanche, pour le titre.

Mots-clés :