Comment repérer une fake news ?

DESINTOX Ayez les bons réflexes face aux fausses informations, hoax, intox et rumeurs en tous genres...

Mathilde Cousin

— 

Voici quelques pistes pour identifier les fake news et les intox.

Voici quelques pistes pour identifier les fake news et les intox. — Pixabay / Wokandapix

  • Les fausses informations sur le net se multiplient
  • Voici cinq pistes pour les identifier.
  • Quelques réflexes permettent d’identifier les images ou les vidéos qui ont été manipulées.
  • Attention à certains sites qui propagent des fake news.

Les fausses informations, les photos et les vidéos détournées se multiplient sur internet. Comment, face à cet océan de données, repérer les informations qui ont été manipulées ? Si ce n'est pas toujours évident, il existe cependant des signaux d'alerte et des pistes pour identifier les intox :

- Regardez quelle est la source de l’actualité. Allez sur le site : est-ce un site parodique ? Un site de divertissement ? Un site d’info ? N’hésitez pas à aller sur la section « en savoir plus » ou « à propos » du site. C’est souvent là qu’est précisée la nature du site.

>> A lire aussi : Fake news, lol et rumeurs : tour d'horizon des sites parodiques qui amusent le web

- Examinez la façon dont est construite cette actualité. Y a-t-il des noms de lieux, des dates, des noms propres ? Ces éléments sont-ils cohérents ? Une recherche à partir de ces éléments vous permettra de savoir si l’actualité en question a été recoupée.

- Regardez les éléments qui entourent l’actualité. Est-elle illustrée par une image ou par une vidéo ? Attention, une photo ou une vidéo ne sont pas des gages d’authenticité.

Pour vérifier la source d’une image, effectuez un clic droit dessus et sélectionnez « rechercher une image dans Google » ou utilisez des moteurs de recherche inversée comme Tineye.

Plus technique, mais tout autant utile, le site Foto forensics analyse les photos pour indiquer si celles-ci ont été modifiées. 

>> A lire aussi : Fausses alertes enlèvement: Comment les reconnaître?

Pour vérifier le contenu d’une vidéo ou d'une photo, soyez attentif aux détails : les tenues des protagonistes, l’arrière-plan (la vidéo se déroute-t-elle en ville ? A la campagne ? Des éléments permettent-ils d’identifier cette ville ?) ? A quel moment la scène se déroule-t-elle (fait-il jour ? Nuit ?) ? La date est-elle cohérente avec les éléments visuels ? Par exemple, vous pouvez observer la météo si la scène se déroule à l’extérieur.

Un outil pour identifier les vidéos

Ecoutez la vidéo : quelle langue les protagonistes parlent-ils ? Soyez attentifs aux vêtements portés par les protagonistes : s’il s’agit d’uniformes, s’agit-il d’uniformes du pays où est supposée se dérouler la scène ? Ainsi, une vidéo qui était présentée sur les réseaux sociaux comme montrant des musulmans enterrés en Birmanie se déroule en réalité en Indonésie.

Amnesty International a mis en ligne un outil qui permet de savoir quand une vidéo a été mise en ligne sur YouTube. Cet outil permet aussi de faire une recherche inversée d'image à partir d'une vidéo. 

- Demandez-vous qui parle ou diffuse le message : est-ce une source officielle (gouvernement, police, gendarmerie, pompiers…) ? Si la personne déclare être témoin d’un événement, vérifiez qu’elle se trouve réellement sur place. Recoupez son témoignage avec des sources officielles. Attention aux vidéos de témoins secondaires, de ceux qui relaient des informations indirectes (exemples : « ma mère m’a dit », « j’ai reçu un témoignage de là-bas »). Du fait de l’éloignement de la source primaire, il y a plus de risques pour que l’information soit erronée. Et même dans le cas d'une source sur place, le risque de relais de rumeur ou de déformation d'un événement existe, si la personne n'a pas assisté en direct aux événements dont elle se fait le relais. 

Quelques sites de référence sur les fake news :

​https ://www.facebook.com/help/188118808357379

https ://www.poynter.org/international-fact-checking-network-fact-checkers-code-principles

https ://crosscheck.firstdraftnews.com/france-fr/

http://www.hoaxbuster.com/

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse. Vous pouvez contacter l’équipe en écrivant à contribution@20minutes.fr.