• Réagissant une nouvelle fois aux manifestations «racistes» de Charlottesville, Donald Trump a créé la controverse.
  • Il a dénoncé des violences venant «des deux côtés» (suprémacistes et antiracistes).
  • Sur Twitter, les internautes tentent de démontrer l’absurdité de cette rhétorique.

Le président américain, qui avait attendu deux jours avant de condamner des violences « racistes » lors des  manifestations de Charlottesville, a estimé ce mardi lors d’une conférence de presse qu’il y avait eu des torts « des deux côtés ».

Le rassemblement de mouvements d’extrême droite américaine a dégénéré en violences qui ont fait un mort et une vingtaine de blessés. Une femme de 32 ans a été tuée à Charlottesville quand un sympathisant néonazi de 20 ans, James Fields, a intentionnellement percuté avec son véhicule des contre-manifestants.

>> A lire aussi : VIDEO. Charlottesville: Trump met de nouveau le feu aux poudres en affirmant que les torts étaient «des deux côtés»

Une occasion pour les internautes de créer de nombreux « mèmes ».

Le parallèle avec Star Wars

« Bien sûr l’Empire est démoniaque, mais personne ne parle de l’extrémisme violent de l’Alliance Rebelle »

« De la violence des deux côtés »

« Les fake news chargent Dark Vador mais Ben Kenobi était violent & ces délinquants ont vandalisé un compacteur de déchets donc… »

Le cancer

« Bien sûr, le cancer était agressif. Mais la chimiothérapie était aussi très agressive. Il y avait de l’agression des deux côtés »

Point Godwin

« Il y a des reproches à faire des deux côtés, Anne Frank était une invitée très bruyante et malpolie »

« Avec sa rhétorique des "deux côtés" Trump est seulement en train de maintenir une balance équitable : "une minute pour Hitler, une minute pour les Juifs" #godwin »

Harry Potter

« OK, Voldemort est un dangereux mangemort obsédé par la pureté du sang, mais Harry est allé à Poudlard sans permission. Donc il y a des torts des deux côtés »

Le Roi Lion

« De la violence des deux côtés »